L’agapanthe africaine.

Agapanthus africanus est une plante de la famille des Amaryllidacées (Amaryllidaceae), l’une des seules à représenter le genre Agapanthus. Cette plante vivace est originaire d’Afrique du Sud. Elle est reconnaissable par ses ombelles de couleur bleue, visibles durant tout l’été. C’est une plante herbacée, vivace, rhizomateuse à racines charnues.


Agapanthus africanus est une plante vivace herbacée et tubéreuse qui peut atteindre 1 mètre de haut. Son feuillage est persistant. Basilaire, il forme de longues feuilles vertes en forme de ruban de 20 à 35 cm de long et 1,5 cm de large. Ces feuilles peuvent avoir jusqu’à 2 cm d’épaisseur. Elles se présentent en plusieurs touffes serrées. Ce feuillage est vert foncé. Ses racines sont épaisses et tubéreuses. Elles sont également nombreuses.

Les hampes florales émergent durant l’été, entre juin et août, parfois septembre. Ces tiges rigides, mesurant 45 à 70 cm, portent au sommet une ombelle de fleurs bleues. Les ombelles contiennent entre 50 et 100 fleurs. Les fleurs sont hermaphrodites et possèdent 6 lobes. Les fruits sont des capsule loculées déhiscentes pendantes contenant de nombreuses petites graines ailées noires.

Elle est souvent confondue avec Agapanthus praecox, qui possède un feuillage plus caduc et qui résiste au gel, contrairement à A. africanus qui a un feuillage plus persistant et qui est sensible au gel. Agapanthus praecox est souvent utilisée pour l’ornementation en Europe grâce à cette  résistance. D’ailleurs, dans la plupart des pépinières, Agapanthus praecox est vendue comme étant Agapanthus africanus.

Originaire d’Afrique du Sud et plus précisément du Cap de Bonne-Espérance, elle est maintenant cultivée en Europe mais il s’agit certainement dans ce cas d’A. praecox.

C’est une plante qui aime un sol neutre ou légèrement acide, bien drainé, légèrement humide à sec. Elle préfère les zones ensoleillées ou à mi-ombre et ne survit pas en dessous de 3 °C.

Aimant le soleil et redoutant le gel, cette plante est bien adaptée à l’endroit où elle vit car l’hiver correspond à la saison des pluies. Lorsqu’elle est cultivée dans les jardins, elle ne fleurira qu’en été et sera à planter au printemps. Sa croissance est assez rapide et lui permettra d’atteindre une hauteur d’un mètre environ. Par contre lorsqu’elle est semée, il faudra attendre 4 ans avant la première floraison, une fois que la racine est formée, le reste suit très vite. Elle peut vivre plusieurs années (plante vivace) et son feuillage est persistant (ne tombe pas en automne).

Elle est pollinisée par des insectes dont un hyménoptère de la famille des Apidae, du genre Xylocopa. Une étude menée au Brésil a montré l’existence d’autres insectes visiteurs, Diabrotica speciosa, Trigona spinipes, Ceratina sp., Thygater analis ou encore Bombus atratus. Son pollen est aussi transporté par le vent.

L’agapanthe d’Afrique n’est pas menacée directement mais une de ses sous-espèces, A.a. walshii, est classée comme menacée à cause de logements construits dans la région comptant la plus grande population restante de cette sous-espèce. Depuis, des mesures de protection ont été mises en place.

En Afrique du Sud, l’Agapanthe est réputée pour avoir des vertus aphrodisiaques, améliorant la fertilité et la libido. Elle possède aussi des vertus pharmacologiques, favorisant les contractions utérines lors d’accouchements difficiles et offrant au nouveau né une meilleure stimulation cardiaque. Ses rhizomes auraient des propriétés anti-inflammatoires et antifongiques grâce à la saponine qu’ils contiennent. Elle pourrait alors traiter les mycoses cutanées ou la teigne. Dans la pharmacopée zoulou elle est réputée pour traiter le rhume, la toux et les troubles digestifs.

Agapanthus africanus est une plante ornementale. Elle se plante à la fin de l’hiver, en dehors des périodes de gel, ou alors au début du printemps. Il faut s’assurer que la plante soit bien exposée au soleil, car elle apprécie la chaleur. On peut la cultiver aussi bien en intérieur qu’en extérieur. La plante a besoin d’un sol avec beaucoup de nutriments, c’est pourquoi il est important de lui donner de l’engrais. L’arrosage doit se faire 2 fois par semaine en période de végétation (en été). En hiver, il ne faut l’arroser que très peu1. Lorsque la fleur est fanée, coupez les hampes florales assez courtes, cela soulagera la plante. Les feuilles jaunies à l’automne peuvent également être coupées. Aussi, l’agapanthe est lente à s’acclimater à un nouveau contenant. Elle peut prendre jusqu’à 3 ans avant de fleurir. L’agapanthus ne demande pas d’entretien particulier.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.