L’abbatiale d’Ottmarsheim (Haut-Rhin).

L’abbatiale d’Ottmarsheim est une église du XIe siècle située à Ottmarsheim dans le Haut-Rhin, en Alsace, dans le Grand Est. Fondée par Rodolphe d’Altenbourg, un des fondateurs de la maison de Habsbourg, et dédiée aux apôtres du Christ Saint Pierre et Saint Paul, elle est célèbre en

Alsace et dans le Rhin Supérieur pour son architecture remarquable et rare d’église à plan centré octogonal de style paléochrétienne, byzantine, pré-romane, carolingienne, et ottonienne, inspirée de la chapelle palatine d’Aix-la-Chapelle de l’empereur carolingien Charlemagne et de l’église du Saint-Sépulcre de Jérusalem (le tombeau du Christ).
L’église est classée aux monuments historiques depuis le 1er octobre 1841.

Le village agricole d’Ottmarsheim est fondé sur l’ancienne voie romaine qui reliait Bâle à Strasbourg, le long du Rhin (frontière franco-allemande). Avec sa nécropole mérovingienne des VIe et VIIe siècles, il est baptisé du nom d’Othmar de Saint-Gall (v.690-759, abbé fondateur de l’abbaye de Saint-Gall du VIIe siècle et de son importante bibliothèque de l’abbaye de Saint-Gall de l’Empire carolingien, qui possédait des biens à proximité) et du terme germanique Heim (foyer, maison, village en alsacien).

Abbatiale d’Ottmarsheim, carte maximum, 17/06/2000.

Siège d’une importante douane aux revenus importants, il est un des centres historiques des territoires héréditaires des Habsbourg (évolution territoriale des possessions des Habsbourg) convoité par de nombreuses importantes familles nobles de l’époque.

A la fin de l’Empire carolingien, et à la fondation du Saint-Empire romain germanique, et de la féodalité dans tout l’Occident chrétien de l’An mille, le comte du duché d’Alsace (ou Margrave) Rodolphe d’Altenbourg (985-1053) et son épouse Cunégonde (un des ancêtres fondateurs de la Maison de Habsbourg, descendant présumé du premier duc d’Alsace Etichon-Adalric d’Alsace (635-690) de la dynastie de la noblesse franque des Étichonides, descendants de l’aristocratie Lingons…) fonde vers 1030, sur son domaine familial alsacien d’Ottmarsheim, l’Abbaye bénédictine Sainte-Marie d’Ottmarsheim, pour des religieuses, ainsi que cette abbatiale (consacrée en 1049 par le pape Léon IX, éminent membre alsacien de sa famille, qui fait don à l’abbaye de reliques de Saint Quirin de Neuss).

Ottmarsheim, fête médiévale 2000, prêt-à-poster

Vers 1050 Rodolphe d’Altenbourg fonde également son Château de Butenheim sur sa seigneurie voisine de Butenheim. Son frère Radbot de Habsbourg fonde l’Abbaye de Muri en Suisse alémanique, et son frère ou oncle présumé évêque de Strasbourg Werner de Habsbourg, fait construire la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg… Il construit avec son frère Radbot le château de Habsbourg sur leurs terres familiales du Canton d’Argovie en Suisse alémanique qui donne leur nom à leur dynastie de la Maison de Habsbourg, qui règne en grande partie sur le Saint-Empire romain germanique (Ier Reich) jusqu’à son anéantissement en 1806 par les guerres napoléoniennes de l’empereur Napoléon Ier.

Rodolphe d’Altenbourg meurt sans descendance, probablement tué avec son armée papale de 700 chevaliers d’Alsace et de Souabe voisine, par les Normands à la Bataille de Civitate de 1053, en Italie (partis défendre le Saint-Empire romain germanique, l’occident chrétien, et les États pontificaux de ses cousins l’empereur Henri III du Saint-Empire et du pape Léon IX, contre les importantes invasions normandes et sarrasines de l’époque). Il repose (de façon présumée) dans son tombeau au centre de l’octogone de cette abbatiale de son abbaye nécropole familiale (les pierres tombales usées d’une dizaine de tombes du centre de l’octogone sont relevées et fixées contre les murs au XIXe siècle). Le 29 janvier 1063, l’empereur Henri IV du Saint-Empire confirme à sa veuve Cunégonde le libre emploi de l’avouerie et des privilèges pontificaux de l’abbaye, ainsi que les vastes possessions et donations territoriales de l’abbaye dans le Sundgau en deçà du Rhin le 1er mars 1064.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.