La primevère.

Comme les pensées – on pourrait croire que ce sont des variétés soeurs – la primevère est l’une des premières fleurs à apparaitre au jardin. Elle fleurit dès le mois de février, avant l’apparition du printemps. Elle fait partie de ces « indispensables » au jardin. En réalité, la primevère a tout pour séduire, sa floraison tôt dans la saison, le nombre de variétés et de couleurs, l’entretien simple… La primevère, en plus, ne nécessite que peu d’attention… Alors, c’est sûr, l’apparition de ses fleurs sera le signe d’un hiver qui se termine et laisse place aux beaux jours du printemps.


Les primevères peuvent se planter aussi bien au printemps, qu’en automne ou en hiver. Selon les périodes de plantation, les primevères peuvent fleurir toute l’année. Elle sont très décoratives grâce au grand nombre de variétés et de couleurs. Elles peuvent être utilisées en bordure, en parterre, en massif, en jardinière ; elles ne nécessitent que peu d’entretien. La primevère se plait également bien en intérieur.

Les Primevères sont des plantes de petite taille qui atteignent une hauteur de 20 cm maximum et autant en largeur. Elles se développent avec l’âge, vous permettant ainsi de diviser les mottes (ou touffes) pour en replanter ailleurs dans le jardin, ou d’en donner, ou encore d’en échanger contre une autre variété de plante.

Il existe une très grande variété de couleurs dont le rouge, le bleu… Comment les énumérer toutes sans avoir l’impression de citer les couleurs de l’arc-en-ciel ? Toutes ces couleurs permettent des associations superbes au jardin, avec d’autres variétés comme les hellébores, les myosotis, les fritillaires, les narcisses, les pâquerettes…, vous avez le choix mais… jamais l’embarras.

 

Les Primevères se développent en formant des touffes. Elles produisent des petits « bouquets » de quelques fleurs, ce qui leurs donne un aspect sauvage, naturel, rustique, dans son sens esthétique et non botanique. La primevère possède un autre avantage qui a son intérêt : elle se naturalise joliment, avec délicatesse, ce qui donne moins de travail aux jardiniers amateurs que nous sommes.

Primevères, carte maximum, Yougoslavie.

Le projet jaime-jardiner.com n’est qu’au début de son développement, mais nous espérons vous proposer dans les mois qui viennent un service gratuit d’échange de graines, de plantes, de production légumière.
Ce service sera géolocalisé et vous permettra d’échanger, dans tous les sens du terme, avec des personnes qui ont la même passion, le même intérêt : le jardin potager ou bien le jardin d’ornement, et parfois les 2. N’hésitez pas à nous indiquer si cette application peut vous intéresser, en nous laissant un commentaire.

La Primevère est une plante simple à cultiver dans un sol de préférence frais et fertile. Suivant la semaine de la plantation, il est nécessaire que vous l’arrosiez fréquemment s’il ne pleut pas suffisamment. Hormis le fait de l’arroser, il suffit simplement d’en ôter les fleurs et les feuilles fanées si besoin, mais comme dit plus haut, avec la primevère, ce n’est pas nécessaire.

La primevère est une plante qui se sème au printemps. Il faut savoir qu’elle ne fleurira qu’au printemps suivant. Si vous êtes pressé de la voir fleurir au jardin, privilégiez d’acheter quelques plants en pépinière : c’est plus simple, mais plus cher

• Les semis des primevères se font à partir d’avril et mai.

• Semez les graines de primevères en caissette au mois d’avril.
• Utilisez un terreau spécial semis.
• Remplissez la caissette, déposez les graines de primevères.
• Recouvrez de terreau, faites une couche fine de quelques millimètres.
• Tassez légèrement.
• Pulvérisez d’eau. La terre doit être humide, il faudra entretenir cette humidité.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : J’aime jardiner, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.