La pharmacie hospitalière.

La pharmacie hospitalière est une branche de la pharmacie pratiquée à l’hôpital ou dans une collectivité (clinique privée, etc). À la différence de son collègue exerçant dans une officine en ville, le pharmacien hospitalier

exerce au sein d’une Pharmacie à Usage Intérieur (P.U.I.), intégrée à l’établissement hospitalier. Différentes fonctions concernant les médicaments et les dispositifs médicaux sont confiées au pharmacien hospitalier :

Pharmacie hospitalière, carte maximum, Paris, 23/09/1995.

  • l’approvisionnement, la détention et la dispensation des médicaments et des dispositifs médicaux ;
  • la préparation de certains médicaments (nutrition parentérale, reconstitution centralisée des chimiothérapies, radiopharmaceutiques), et de dispositifs médicaux stériles ;
  • la dispensation aux patients hospitalisés et ambulatoires ainsi que les rétrocessions aux patients non hospitalisés ;
  • le dosage, le suivi de la concentration sanguine (pharmacocinétique) et le contrôle de certains médicaments ;
  • la pharmacovigilance et la sécurisation du circuit du médicament ;
  • la matériovigilance (Dispositifs Médicaux) ;
Pharmacie hospitalière, épreuve de luxe.
  • la formation et l’information des patients, mais aussi des médecins, des infirmiers, etc (pharmacie clinique) ;
  • La vérification de préparations et des dispensations effectuées par les préparateurs en pharmacie ;
  • Analyse de l’exactitude de l’ordonnance informatisée en correspondance avec la prescription médicale originale.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *