La martre des pins.

La Martre des pins (Martes martes), plus familièrement appelée martre ou marte, est une espèce de la famille des Mustélidés. C’est un petit mammifère carnivore que l’on rencontre abondamment dans les forêts et bois d’Eurasie. Cette martre ne s’approche pas beaucoup des habitations humaines contrairement à la fouine (Martes foina).


Son pelage est brun, ses pattes et sa queue plus foncés, sa tête plus claire. La bavette (à hauteur de la gorge et du haut de la poitrine) est jaune orangé et presque toujours d’un seul tenant. Ce trait distingue en général la martre de la fouine (bavette blanche et bilobée chez cette dernière). De près, d’autres critères la différencient de la fouine : truffe brun-noir, oreilles plus saillantes et bordées de jaune, plante des pieds très poilue. Le meilleur critère reste l’observation de la dernière molaire supérieure qui n’a pas d’encoche du côté externe.

Martre, carte maximum, Belgique, 2008.

La longueur de son corps varie de 51,3 à 65,9 cm pour le mâle et de 46,5 à 57,5 cm pour la femelle. Sa queue de 17 à 28 cm. Adulte, un mâle pèse de 830 grammes à 2,200 kg et une femelle de 750 grammes à 1,264 kg.

Il en ressort que l’espèce Martes martes est une des plus grandes espèces du genre, plus grande que ses cousines Martes americana (Martre d’Amérique) et Martes zibellina (Zibeline, d’Eurasie). De plus, les Martres d’Europe occidentale (plus particulièrement au Danemark) et du Caucase sont plus grandes (donc plus lourdes) que celles d’Europe orientale.

Les mâles atteignent la maturité sexuelle à la fin de leur deuxième année ou au début de la troisième, tandis que la majorité des femelles deviennent matures au cours de leur troisième année et restent fertiles jusqu’à l’âge de douze ans.

Les femelles ont une seule période d’accouplement par an, entre juin et août. Elles peuvent avoir plusieurs périodes de chaleurs séparées par quelques jours de repos.

La parade nuptiale, qui peut durer quinze jours, est faite de luttes et de jeux. L’accouplement lui-même dure 90 minutes environ, au sol, au cours desquelles le mâle attrape de ses dents la femelle par le cou. Les femelles peuvent s’accoupler plusieurs fois par jour, mais aussi plusieurs fois dans la même période d’accouplement, éventuellement avec des mâles différents.

La période qui sépare l’accouplement de la mise bas (en avril de l’année suivante) est très longue : entre 259 et 285 jours. Il existe en effet chez la martre un phénomène d’ovo-implantation différée ou diapause embryonnaire : les œufs fertilisés atteignent le stade de blastomères puis cessent leur développement. L’implantation dans la muqueuse utérine n’a lieu que 220 à 240 jours après l’accouplement.

La femelle met bas, le plus souvent dans une cavité d’arbre, deux à sept jeunes par portée, avec une moyenne de trois petits par femelle. La période de lactation dure 45 jours, entre avril et mai. Seule la femelle s’occupe des jeunes. Ceux-ci se dispersent au plus tard, au début de l’automne, à l’âge de trois mois. Ils atteignent leur taille adulte à cinq mois. Le nid peut également être constitué par un grand nichoir (pour Chouette Hulotte par exemple), un trou de pic, une crevasse rocheuse, etc.; plus rarement au sol (terrier de blaireau occupé ou non).

Son aire de répartition s’étend dans l’hémisphère nord à une grande partie de l’Eurasie depuis la limite des zones forestières au nord, jusqu’aux pourtours méditerranéens au sud. En France, on la trouve pratiquement partout, mais avec des populations plus denses dans l’est du pays.

Elle vit dans les boisements denses, forêts de conifères ou forêts mixtes, avec d’éventuelles brèves excursions le long de leurs lisières. Cet habitat forestier distingue la martre de la fouine qui a un comportement ripicole et qui s’approche beaucoup plus des habitations humaines. L’habitat humain ainsi que ses abords ne présentent cependant pas un caractère dissuasif pour la martre. La martre évite les milieux ouverts où elle trouve peu de proies et peu de gîtes.

Pendant la saison chaude, la martre niche surtout dans les arbres, à plus de deux mètres de hauteur : cavités dans le tronc, amas de lierre, fourches de branches, nids d’autres espèces, etc. Ce sont alors des gîtes temporaires qu’elle n’aménage pas. En hiver et quelquefois en période estivale, la martre gîte au sol, dans des pierriers ou sous la végétation (ronciers notamment).

Le domaine vital annuel du mâle – c’est-à-dire l’ensemble des zones qu’il utilise sur la période – est en moyenne de 150 hectares, contre 30 hectares pour une femelle. Ces chiffres dépendent bien entendu fortement de la qualité du milieu et de son offre en nourriture.

La martre est un petit prédateur carnivore qui se nourrit essentiellement de petits mammifères, d’oiseaux, d’insectes. Elle consomme aussi des fruits sauvages (églantier, fraise, framboise, etc.) ou parfois cultivés (cerise, pomme, etc.).

Les mammifères sont consommés en toutes saisons. Les petits rongeurs constituent jusqu’à 80 % des mammifères consommés. Il s’agit principalement de campagnols (campagnols roussâtres, campagnols terrestres, campagnols agrestes), de mulots et de musaraignes. De façon plus accessoire, la martre peut également se nourrir de lapins de garenne, de lièvres, d’écureuils (écureuil gris notamment) et même de chauve-souris.

Les oiseaux et leurs œufs forment un appoint important au printemps et en été, surtout si les rongeurs viennent à être moins abondants. À noter que la martre, en raison de son habitat forestier, ne s’attaque pas aux poulaillers.

Les invertébrés, insectes ou mollusques, sont minoritaires dans le régime alimentaire de la martre (2 % à 15 %, avec un pic à 6 % au printemps et 25 % en été).

La martre ne dédaigne pas les charognes (chevreuil tué par un lynx par exemple).

Les fruits sont consommés principalement en été et à l’automne. Ils peuvent représenter jusqu’à 70 % du régime alimentaire.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, la copie des images et des textes n'est pas autorisée !