La Gallinule poule d’eau.

La Gallinule poule d’eau (Gallinula chloropus) ou plus simplement Poule d’eau, est une espèce d’oiseaux appartenant à l’ordre des Gruiformes et à la famille des Rallidae. Comme ces derniers, la poule d’eau est capable de voler. Elle est très fréquente dans les étangs et les mares, ainsi que dans les cours d’eau où la végétation est suffisamment dense.


Cet oiseau mesure 32 à 35 cm de longueur pour une envergure de 50 à 55 cm et une masse de 260 à 400 g.

Elle se reconnaît facilement à son bec rouge à extrémité jaune (une anomalie pigmentaire consistant à un bec entièrement jaune). Son plumage va du bleu foncé au noir, avec des ailes brunes et une tache blanche de part et d’autre du croupion. Ses pattes sont vert-jaune et ne sont pas palmées.

Poule d’eau, carte maximum, Belgique, 2003.

Elle est souvent confondue par le public avec la foulque.

La Gallinule poule-d’eau a un régime alimentaire omnivore. Elle plonge rarement pour se nourrir mais n’hésite pas à chercher sa nourriture sur la berge.

Elle niche dans les feuillages au bord de l’eau et défend jalousement son territoire, surtout en période de reproduction. Le mâle et la femelle, une fois le couple formé, restent fidèles jusqu’à la mort de l’un ou de l’autre1. Les femelles peuvent pondre dans le nid d’une autre et les adultes peuvent adopter ou enlever les poussins d’autres femelles pour les élever. Les petits sont élevés par les deux parents. Un couple de poules d’eau peut avoir jusqu’à quatre couvées chaque année, de mai à septembre. Les jeunes de la première couvée aident leurs parents à élever ceux de la seconde. Les poussins ont une zone de peau rouge sur la tête ; ils sont nourris par les parents jusqu’à ce qu’ils apprennent à trouver leur nourriture seuls, soit environ deux semaines.

L’aire de répartition de cette espèce est très vaste, couvrant l’Eurasie et l’Afrique y compris la région malgache, l’Asie du sud et certaines îles du Pacifique (voir les sous-espèces pour plus de précisions). La Gallinule d’Amérique, présente dans le Nouveau Monde est parfois considérée comme une sous-espèce.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.