La fin du timbre rouge …

La Poste a annoncé ce matin (21/07/2022) plusieurs modifications dans sa gamme de courrier, qui seront mises en place au 1er janvier 2023. Une modernisation censée mieux répondre aux besoins des clients, tout en améliorant l’empreinte écologique du service postal, selon l’entreprise. Première modification :

la lettre rouge, qui est la lettre prioritaire utilisée pour les envois ponctuels urgents, devient hybride. Renommée e-lettre rouge, elle sera envoyée par les particuliers directement en ligne sur le site de laposte.fr ou à partir  d’une borne en bureau de poste. Plus besoin d’imprimer soi-même ses papiers, c’est la Poste qui s’en charge ! Le service postal s’occupera d’imprimer vos documents dans des centres d’impressions situés à proximité de l’adresse du destinataire et les distribuera un jour après l’envoi en ligne. Le tout dans le respect de la confidentialité de vos documents. Une modification qui permettra à l’entreprise de faire des économies en termes de transport tout en réduisant son impact écologique. La e-lettre rouge sera commercialisée à partir de 1,49 euro pour les envois n’incluant pas plus de 3 feuilles (contre 1,43 € pour la lettre prioritaire aujourd’hui), le coût de l’enveloppe et du papier étant compris dans cette

somme. Un nouveau service pour les envois importants Le prix du timbre vert, le plus plébiscité par les clients, reste identique, stagnant à 1,16 euro. L’option de suivi, qui coûte 0,50 euro et permet de recevoir une  confirmation de la distribution du pli, restera inchangée. Son délai de distribution est, lui, modifié. La lettre verte pour les envois du quotidien sera désormais distribuée en trois jours et non plus en deux jours. Et un nouveau type de lettre rejoint la gamme : la Lettre turquoise service plus, proposée pour les envois les plus importants et nécessitant d’être tracés par l’envoyeur, comme l’envoi de chèques ou de petites marchandises. Distribuée en deux jours, l’envoyeur recevra des notifications de suivi au fil du trajet de son courrier. Une compensation forfaitaire sera aussi attribuée à l’acheteur en cas de retard dans la distribution du pli. Cette lettre sera proposée à partir de 2,95 euros, et son prix pourra varier en fonction de son poids, limité à 2 kg.

Source : Le Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.