La cathédrale Saint-Étienne de Vienne (Autriche).

La cathédrale Saint-Étienne (Stephansdom en allemand) est la cathédrale de Vienne, en Autriche. Elle est située dans le premier arrondissement de la ville.

Cette cathédrale est de style gothique, mais au centre d’un quartier baroque. Son bourdon « Die Pummerin » pèse 20 tonnes. Sa toiture est composée de tuiles vernissées, disposées en motifs linéaires, en diagonale. Sur le toit de la partie Est se trouve l’emblème de l’Empire d’Autriche-Hongrie : l’aigle à deux têtes. La flèche la plus haute de la cathédrale culmine à 136 mètres de hauteur, faisant de la cathédrale Saint-Étienne le plus haut monument religieux de Vienne, devant l’église votive.

Sévèrement endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale, la cathédrale a été restaurée en sept ans et a rouvert en 1952. Elle a été visitée par le pape Benoît XVI en 2007. Accessoirement, c’est également la cathédrale où le compositeur Wolfgang Amadeus Mozart s’est marié avec Constance Weber en 1782.


Débutée en 1137, elle est consacrée en 1147, pendant sa construction en présence de Conrad III d’Allemagne, Otton de Freising, ainsi que d’autres nobles allemands prêts à partir pour la deuxième croisade. La première partie fut achevée en 1160. Elle est ensuite agrandie de 1230 à 1245. C’est de cette époque que datent le mur Ouest et les premières tours romanes. En 1258, un grand incendie détruisit une grande partie du bâtiment. Une deuxième structure, plus large et elle aussi romane fut alors reconstruite sur les ruines de l’ancienne et consacrée le 23 avril 1263.

La cathédrale a été bombardée en 1575 par les Ottomans, puis par Napoléon, ainsi que lors des bombardements alliés à la fin de la Seconde Guerre  mondiale qui l’endommagèrent sévèrement.

Elle contient les viscères des Habsbourg.

La création du bâtiment Haas Haus, dans les années 1990, a provoqué un scandale, son style très moderne cassant la beauté de la cathédrale gothique dont la flèche se reflète dans les vitres du bâtiment.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.