La cascade du Parc de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine).

Située sur le coteau le plus proche de la Seine, la grande cascade de Saint Cloud est sans contexte le chef d’oeuvre de l’ensemble du domaine.

Dans la seconde moitié du XVIIe siècle, le domaine de Saint Cloud est la propriété de Monsieur, Philippe d’Orléans et frère de Louis XIV.

Pour aménager son domaine, le frère de Louis XIV fait alors appel aux plus grandes personnalités. Ainsi, il confie à l’architecte Antoine le Pautre la réalisation de la grande cascade de Saint Cloud, voulue comme un “théâtre de cristal jaillissant”. Il acheva en 1665, après l’avoir commencé en 1660.

Nous sommes alors seulement 7 années après le rachat du domaine par Louis XIV au banquier Barthélemy Hervart. A cette époque, Monsieur avait racheté de la propriété du Tillet, il avait dés lors l’accès jusqu’à la Seine. Il y avait à l’époque, une petite île qui prit le nom alors d’île de Monsieur.

Cascade du parc de Saint-Cloud, carte maximum, 24/09/1994.

En effet, le prince profita de toutes les occasions pour agrandir son domaine.

La partie haute de la cascade est constituée de 9 terrasses.

L’eau passe des bassins en bassins grâce aux masques de plomb crachant de l’eau.

Dans une ambiance figée par les stalactites, les mouvements de l’eau sont nombreux, à l’aide de jeux d’eau (nappes, pyramide, bouillons…)

En 1698, l’architecte Jules Hardouin Mansart creuse un petit canal dans le prolongement de la grande cascade de Saint Cloud.

Pour amplifier l’effet, il rajoute également trois nouvelles grandes nappes d’eau.

Cascade du parc de Saint-Cloud, épreuve de luxe.

Au total, l’ensemble mesure 200 mètres de long pour 21 mètres de dénivelé.

Tout le décor de la grande cascade de Saint Cloud tourne autour de l’imaginaire aquatique. Nombre d’animaux marins ou lacustres se retrouvent dans le décor de l’ensemble.

Tout en haut, on peut admirer deux statues, représentant la Seine et la Marne. Ce sont elles qui déverse le déluge d’eau dans l’ensemble.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.