La BBC (British Broadcasting Corporation).

La British Broadcasting Corporation (BBC) ; en français : « Radiodiffusion-télévision britannique »), fondée en 1922 est un radiodiffuseur de service public, dont le siège est situé à la Broadcasting House de Westminster, à Londres. C’est le plus ancien radiodiffuseur national du monde.

Ayant son siège au Royaume-Uni, c’est un non-departmental public body (équivalent d’une autorité administrative indépendante) chargé des médias. La BBC bénéficie d’une réputation d’excellence culturelle3, et est parfois affectueusement appelée « The Beeb » ou « Auntie » (langage enfantin pour tante, « tantine ») par les Britanniques. Pendant longtemps, elle est restée la seule société diffusant des programmes de télévision et de radio au Royaume-Uni.

C’est la plus importante société de diffusion au monde en matière de revenu brut et de téléspectateurs. Avant la venue de ITV (Independent Television) en 1955 et des radios locales privées dans les années 1970, elle détenait le monopole de diffusion.


Avant le lancement de cette radio d’État en 1922, un certain nombre de sociétés privées avaient effectué des expérimentations de diffusion radiophonique. Selon les termes de la loi de 1904 sur la télégraphie sans fil, la Poste était compétente pour l’octroi de licences de diffusion  radiophonique. Mais en 1919, à la suite des nombreuses plaintes déposées par l’armée au sujet de nombreuses interférences d’émission de radio avec les communications effectuées par les forces armées, elle dut arrêter d’accorder toute nouvelle licence.

En 1922, la British Broadcasting Company (BBC) est fondée par un consortium comprenant Marconi, GEC, British Thomson Houston, Metropolitan-Vickers, Western Electric et la Radio Communication Company. Lancement de deux radios expérimentales : 2MT et 2LO. Une première émission quotidienne débute le 14 novembre depuis le studio londonien de Marconi. En droit anglais, une company est une société de capitaux et l’objectif de ce consortium de droit privé est simplement d’organiser la radiodiffusion sur les ondes de manière rationnelle.

En 1927, La BBC devient la British Broadcasting Corporation, c’est-à-dire une société de droit public constituée par Charte royale. John Reith, qui continue à diriger la BBC jusqu’en 1936, fonde ce grand service public audiovisuel dont l’objectif est d’éduquer, d’informer et de distraire. La BBC diffuse presque partout au Royaume-Uni. Son rôle d’information est favorisé par de grandes grèves qui empêchent la diffusion des journaux : la BBC en profite pour diffuser des informations à tout moment de la journée, ce que, jusqu’alors, elle ne pouvait pas faire. En effet, les éditeurs de journaux faisaient pression pour que la BBC ne diffuse pas d’informations avant que les journaux soient disponibles dans les kiosques. La BBC réussit à se soustraire aux pressions économiques et politiques et n’a de compte à rendre qu’au Parlement qui vote les Chartes royales. Elle doit non seulement informer le public, mais aussi le protéger de toute exploitation et garantir la qualité de la programmation. Les journalistes sortent des meilleures universités et leurs obligations sont détaillées dans le Producer’s Guideline, code de déontologie très détaillé.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la BBC connaît son heure de gloire, notamment pendant la bataille d’Angleterre (juillet 1940-mai 1941), où elle est considérée comme une institution nationale. Au soir du 6 juin 1944, le discours du roi George VI est écouté par un taux record de 80 % des Britanniques.

Le directeur général de la BBC, Alasdair Milne, est contraint de démissionner sous la pression des thatchéristes en 1987.

Des tensions apparaissent entre la BBC et le gouvernement de Tony Blair, lequel met en cause la couverture critique de la guerre en Irak par la chaîne publique. Un rapport d’enquête commandé par le gouvernement met en cause l’intégrité professionnelle de la BBC.

En septembre 2004, La sous-division commerciale BBC Technology est vendue à Siemens avec un contrat de dix ans. La BBC espère ainsi économiser plusieurs dizaines de millions de livres. Siemens équipe maintenant le groupe pour la majorité des équipements techniques et informatiques. Accenture et CSC étaient les deux autres sociétés intéressées par l’achat de la sous-division. En mars 2005, le licenciement de 15 % des effectifs du groupe est annoncé, cela correspond à près de 4 200 employés. En juillet 2005, la sous-division BBC Broadcast est également privatisée.

En 2010, la BBC met en plan une restructuration. Elle doit mettre en place des économies portant sur près de 1,125 milliard d’euros.

En 2012, la réputation de la BBC est éclaboussée par la révélation du scandale sexuel pédophile concernant le présentateur Jimmy Savile accusé de centaines d’agressions sexuelles dont certaines commises sur les lieux même de son travail à la BBC. Le scandale Savile plonge la BBC dans une crise profonde, l’entreprise publique étant soupçonnée d’avoir étouffé l’affaire8. Le rapport d’une enquête interne publié en février 2016 révèle que « certains responsables » de la BBC « étaient au courant ». Le directeur général de la radio George Entwistle avait été contraint de démissionner fin 2012.

En juillet 2015, sur fond de confrontation avec le gouvernement de David Cameron qui reproche à la radio son manque de neutralité politique, de dénonciation des revenus des présentateurs les mieux payés de la radio (entre 700 000 et 7 millions d’euros par an et en hausse de 22 % pour 2014) dans un contexte de diminution des redevances, la BBC annonce la suppression de 1 000 postes sur les 16 000 que compte l’entreprise.

En octobre 2016, le licenciement du comédien Jon Holmes pour motif de faire plus de place aux femmes et à la diversité est amplement critiqué dans les médias qui reprochent à la radio d’avoir basé cette décision sur le seul fait que Jon Holmes est « blanc et mâle ». Pour la comédienne Maureen Lipman, cela semble incroyable de licencier « quelqu’un qui a fait une partie du meilleur travail à la radio ». La radio a pour objectif d’augmenter la proportion de ses effectifs issus des milieux ethniques noirs, asiatiques et minoritaires à 15 % pour 2020, tandis que les lesbiennes, gays, bisexuels ou transgenres devraient constituer 8 % du personnel.

Pour anticiper le Brexit, et conserver sa diffusion dans les 27 pays de l’Union européenne, la BBC envisage d’installer un siège à Bruxelles ou à Amsterdam.

En décembre 2019, Boris Johnson accuse la BBC de ne pas être impartiale, le groupe audiovisuel prendrait parti, selon lui, en faveur des anti-conservateurs. Le Premier ministre considère pour cette raison que la BBC ne mérite pas de recevoir des fonds publics et envisage de décriminaliser le non-paiement de la redevance, ce qui pourrait avoir pour effet une diminution de 240 millions d’euros des revenus du groupe audiovisuel.

Le manque d’impartialité de la BBC a été pointée du doigt par les travaillistes. Pendant la campagne précédant les élections générales britanniques de 2019, la BBC a censuré des images embarrassantes pour Boris Johnson, préférant diffuser des images d’archives. Elle fait également supprimer les rires du public lors de la retransmission du passage du Premier ministre dans une émission télévisée, lorsque celui-ci avait demandé à la population de lui faire confiance.

Le journaliste Aaron Bastani souligne qu’« il n’est pas rare que la BBC, au lieu de faire contrepoids aux journaux, comme l’y invite sa charte royale, leur donne encore plus d’écho. En témoignent ses revues de la presse du jour, qui se contentent souvent de reproduire les partis pris journalistiques. » Pour le député travailliste John McDonnell, chargé des dossiers économiques dans l’équipe du dirigeant travailliste Jeremy Corbyn, ce suivisme serait une conséquence des coupes budgétaires : « Du fait des coupes sombres dans les budgets de la BBC, qui ont conduit au départ de nombreux journalistes et enquêteurs, la chaîne reprend de plus en plus souvent l’ordre du jour dicté par la presse écrite. », qui est très majoritairement conservatrice.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.