La base navale de Simon’s town (Afrique du sud).

La base navale de Simon’s Town est la plus grande base navale de la marine sud-africaine , située à Simon’s Town , près du Cap . La base fournit des fonctions de soutien au Fleet Command.


Un petit chantier naval a été créé pour la première fois à Simon’s Town par la Compagnie néerlandaise des Indes orientales en 1743. Il a été repris par la Royal Navy (RN) britannique dans les années 1790, sous la direction de laquelle l’installation a été développée au cours du siècle et demi suivant. Une paire de beaux entrepôts en pierre datant des années 1740 se dresse sur le front de mer où ils ont été construits par la Compagnie néerlandaise des Indes orientales, marquant l’emplacement initial du Yard. Immédiatement adjacent se trouve le premier bâtiment de la Royal Naval sur le site : un mât, un hangar à bateaux et une voilerie combinés ; datant de 1815, il sert aujourd’hui de musée naval sud-africain.

Au cours des décennies suivantes, le site s’est développé progressivement, avec l’ajout d’installations d’ingénierie à vapeur et de charbon au milieu du siècle. En 1885, le gouvernement de la colonie du Cap transféra les actifs de la Simon’s Bay Dock and Patent Slip Company à l’ Amirauté  britannique.  À la fin du siècle, cependant, il est devenu clair que plus d’espace serait nécessaire pour répondre aux exigences d’une marine moderne. En 1898, un grand site a été acquis à l’est du chantier d’origine pour une extension du chantier naval. Sir John Jackson and Co Ltd. ont été choisis pour faire le travail.

La construction a commencé en 1900. Le nouveau port couvrait une superficie de 11 hectares, avec un brise- lames de 914 mètres (3 000  pieds ) de longueur. Il contenait également une cale sèche de 240 mètres (790 pieds) de long et 29 mètres (95 pieds) de large, avec une importante usine à vapeur construite à côté. La cale sèche a été nommée la cale sèche de Selborne en l’honneur du comte de Selborne , le haut-commissaire du Cap.  Les travaux du chantier naval de Simon’s Town ont été achevés en 1910.

La base navale a été remise à l’Afrique du Sud en 1957 dans le cadre de l’ accord de Simonstown.

Le chantier naval a été agrandi en 1975, une grande surface de terrain a été récupérée et les murs du port ont été étendus pour former un nouveau bassin de marée.

Depuis décembre 2015 , c’est la base principale de la marine sud-africaine, et le port d’attache des flottilles de frégates et de sous-marins . La base abrite également des installations d’entraînement pour les frégates et les sous-marins. En décembre 2015, la base navale de Durban dans le port de Durban a été renommée base navale à part entière et port d’attache de la flottille de patrouille offshore.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.