La banque asiatique de développement.

La Banque asiatique de développement (BAD) est une banque de développement régionale créée le 22 août 1966 pour soutenir le développement économique et social dans les pays d’Asie et du Pacifique en fournissant des prêts et de l’assistance technique. La BAD admet les membres de la Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique (CESAP) et des pays développés non-régionaux. Elle est une institution

financière multilatérale pour le développement. De 31 membres lors de sa création, la BAD s’est agrandie et compte désormais 67 membres, dont 48 de la région et 19 de pays extérieurs. Sa mission est de libérer la région de la pauvreté et d’améliorer la qualité de vie des habitants, en priorité les 1,9 milliard d’individus vivant avec moins de deux dollars par jour. Malgré quelques succès, deux pauvres sur trois dans le monde habitent en Asie-Pacifique. La BAD a été calquée sur la Banque mondiale, et dispose d’un système de vote pondéré similaire où les votes sont répartis en proportion avec les souscriptions au capital des membres. À la fin de 2013, le Japon détient la plus grande proportion d’actions à 15,67 %. Les États-Unis détiennent 15,56 %, la Chine détient 6,47 %, l’Inde 6,36 %, et l’Australie 5,81 %3. Depuis 2014, la BAD publie son rapport annuel de l’indice de la productivité et créativité et comprend la Finlande et les États-Unis pour la liste des membres de l’Asie-Pacifique notamment.

Banque asiatique de développement, carte maximum, Nice, 3/05/1994.

La banque est dirigée par un conseil des gouverneurs constitué d’un représentant par État membre. Le Conseil élit parmi ses membres les douze membres du Conseil des directeurs. Huit des douze membres doivent être de la région Asie-Pacifique, et les quatre autres du reste du monde.

Le conseil des gouverneurs élit également le président de la banque qui est le chairperson du conseil des directeurs et dirige la banque. La durée du mandat est de cinq ans renouvelables. Traditionnellement, et parce que le Japon est le plus gros contributeur de la banque, le président est toujours japonais. Le président actuel est Takehiko Nakao qui a succédé à Haruhiko Kuroda en 2013, lorsque ce dernier a été nommé gouverneur de la Banque du Japon.

Le siège de la banque est à 6 ADB Avenue, Mandaluyong, Manille, aux Philippines et a des représentations partout dans le monde. En 2014, la banque employait 2 997 personnes issues de cinquante-trois de ses soixante-sept membres, 48 % du personnel étant philippin.

La BAD offre des prêts « durs » de ressources ordinaires en capital (ROC) à des conditions commerciales. Le Fonds asiatique de développement (FAD) affilié à la BAD accorde des prêts « bonifiés » à partir des ressources des fonds spéciaux avec des conditions favorables. La BAD emprunte sur les marchés internationaux de capitaux avec son propre capital comme garantie (une cote de crédit de Aaa de Moody’s en 2015).

Banque asiatique de développement, épreuve de luxe.

En 2009, la BAD a obtenu les contributions de membres pour sa cinquième Augmentation Générale du Capital (AGC) de 200%, en réponse à un appel lancé par les dirigeants du G-20, d’accroître les ressources des banques multilatérales de développement de manière à soutenir la croissance des pays en voie de développement face à la crise financière mondiale. Pour 2010 et 2011, l’augmentation de 200% d’AGC a permis les prêts de 10,4 milliards $ en 2010; 10,58 milliards $ en 2011; 10,45 milliards $ en 2012; 11,7 milliards $ en 2013 et 11,2 milliards $ en 2015. À la suite de cette augmentation, le propre capital de la BAD a triplé de 55 milliards $ à 165 milliards $.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *