Khatchatour Abovian, écrivain et poète.

Khatchatour Abovian (en arménien Խաչատուր Աբովյան ; né le 15 octobre 1809, disparu le 14 avril 1848) est un écrivain et poète arménien du début du XIXe siècle, ainsi qu’une figure nationale et un avocat de la modernisation. Considéré comme le père de la littérature arménienne moderne, il est principalement connu pour son roman historique Verk Hayastani (« Les Blessures de l’Arménie », 1841).

Né près d’Erevan, à Kanaker-Zeytun, il fait ses études à Etchmiadzin, Tiflis, puis à l’université de Dorpat. Abovian a écrit des poèmes, des nouvelles, des œuvres dramatiques ainsi que des ouvrages pédagogiques. Un institut

pédagogique porte d’ailleurs son nom dans la capitale arménienne. Même publié dix ans après la disparition de son auteur, son roman historique eut une grande influence sur les écrivains des générations suivantes, sa langue plus moderne et plus vivante ne faisant plus référence stricto sensu au grabar, à l’arménien ancien, mais à la langue vernaculaire, à la langue parlée des Arméniens du XIXe siècle, avec en plus, les particularismes régionaux du dialecte de Kanaker.

Abovian, entier postal, Russie.

Source ! Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.