Kâlidâsa, poète et dramaturge.

Kâlidâsa (en écriture devanagari : कालिदास, littéralement « serviteur de Kali ») est un poète et dramaturge écrivant en sanskrit, qui a vécu sur le sous-continent indien à la fin de la période antique1. Réputé pieux adorateur de Shiva, ses écrits s’inspirent largement de la mythologie et de la philosophie hindoues. Son immense célébrité lui a valu le titre de Kavikula-guru « précepteur de tous les poètes ».


On pense généralement qu’il a vécu entre le IVe et le Ve siècle, sans doute au Madhya Pradesh.

On croit qu’il naquit à Mandsaur. Il aurait été l’un des « neuf joyaux » de la cour de Vikramâditya. Une tradition cingalaise le fait mourir en 522 à Ceylan.

Abhijñānaśākuntalam, considéré comme son chef-d’œuvre, a été l’une des premières œuvres sanskrite traduite en anglais puis dans d’autres langues.

Dans ses œuvres, la beauté de la nature est dépeinte avec élégance et dans un langage métaphorique peu comparable avec les littératures du reste du monde. Une légende dit qu’il est mort au Sri Lanka, bien qu’aucune preuve ne le confirme.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.