Josef Váchal, écrivain peintre, graveur et imprimeur.

Josef Váchal (23 septembre 1884 à Milavče près de Domažlice – 10 mai 1969 à Studeňany ) était un écrivain, peintre, graveur et imprimeur de livres tchèque.

Váchal était le fils de Josef Aleš-Lyžec et Anna Váchalová – ses parents ne se sont jamais mariés. Il a été élevé par ses grands-parents, Jan Aleš et Jana Alešová, dans la ville de Písek , en Bohême du Sud , où il est entré au lycée mais l’a quitté prématurément. En 1898, Váchal s’installa à Prague , où il étudia la reliure et se lia d’ amitié avec le cousin de son père, le peintre Mikoláš Aleš . Il a été influencé par l’ Art Nouveau à cette époque.

En 1900, il écrit ses premiers poèmes, en 1903 il rejoint la Société de Théosophie de Prague, en 1904 il entre à l’École des Peintres et devient plus tard un peintre et graphiste respecté. En 1910, Váchal publie ses deux premiers livres. Entre janvier 1912 et janvier 1913, il entretient une amitié courte mais intense avec l’écrivain catholique mystique Jakub Deml . En mars 1913, Váchal épousa Máša Pešulová et se lia d’amitié avec le collectionneur J. Portman ; Maison de Portman Portmoneum est maintenant le Musée Váchal à Litomyšl.

De 1916 à 1918, Váchal a servi comme soldat sur le front italien. En 1940, exprimant sa résistance contre l’ occupation nazie de la Tchécoslovaquie , il quitte Prague pour le village de Studeňany, une partie de Radim en Bohême orientale (« tusculum » ou « exil »). Après la révolution communiste de 1948 en Tchécoslovaquie , il est devenu plus isolé socialement et   culturellement et ses œuvres ont rarement été vues en public. Il vivait dans l’obscurité sur le domaine familial de sa compagne, Anna Macková, à Studeňany. Même avec l’arrivée du printemps de Pragueà la fin des années 1960, sa situation n’a pas changé de manière significative. Il a cependant reçu le titre d’État d’artiste méritoire peu avant sa mort en 1969. Il est enterré à Radim.

La maison d’édition Paseka s’est inspirée de l’ éditeur de personnages Paseka dans le roman sanglant de Váchal . Portmoneum, le musée de Váchal à Litomyšl , a été fondé par la maison d’édition Paseka au début des années 1990.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.