John Smith de Jamestown, navigateur.

John Smith de Jamestown, baptisé le 6 janvier 1580 (sa date de naissance n’est pas connue) en Angleterre et mort le 21 juin 1631, est un navigateur anglais qui fut le capitaine des colons de Jamestown, en Virginie.

Il est à l’origine du nom de la région de la Nouvelle-Angleterre, qu’il a baptisé lors de son deuxième voyage.

Il est aussi connu pour être le protagoniste de l’histoire (ou mythe) qui inclut Pocahontas, une amérindienne qui lui aurait sauvé la vie. C’est une histoire populaire américaine, dont il a été le premier narrateur dans ses écrits.


Après une jeunesse aventureuse, où il combattit notamment les Turcs et fut capturé1, il répondit à l’appel colonisateur de la Virginia Company qui avait obtenu une charte du roi Jacques Ier.

Cette expédition démarra le 20 décembre 1606 et atteignit la Virginie le 13 mai 1607, où les colons édifièrent un fort. Ils durent faire face à un rude hiver et aux attaques incessantes des natifs algonquins.

En décembre 1607, John Smith fut capturé par les tribus locales qui le condamnèrent à mort. Il aurait été sauvé in extremis par Pocahontas, fille du chef Powhatan.

Après une période de chaos au sein de la colonie, Smith institua une politique de discipline stricte. En raison sans doute de sa forte personnalité, la colonie survécut et s’agrandit au cours de l’année suivante. Smith, accidentellement brûlé par de la poudre, dut retourner en Angleterre pour y être soigné en octobre 1609. Il ne reviendra jamais en Virginie.

À Londres, il fit activement la promotion de la nouvelle colonie, mais entra en conflit avec la Virginia Company.

En avril 1614, il retourna au Nouveau Monde, dans le Maine et dans la baie du Massachusetts. Avec l’accord du prince Charles (le futur Charles 1er), il nomma la région Nouvelle-Angleterre.

Il n’eut pas d’autres occasions de retourner en Amérique et passa la fin de sa vie à écrire des livres, jusqu’à sa mort en juin 1631.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.