Joachim Jung, philosophe, mathématicien et naturaliste.

Joachim Jung (ou Jungius) est un philosophe, logicien, mathématicien et naturaliste allemand, né le 22 octobre 1587 à Lübeck et mort le 17 septembre 1657 (à 69 ans) à Hambourg.


Joachim Jung étudie la métaphysique à Lübeck de 1606 à 1608, puis à l’université de Rostock, où il obtient un professorat de mathématiques en 1609. En 1616, il commence à étudier la médecine à Rostock et obtient à Padoue, en 1619, son titre de docteur.

De 1624 à 1625, puis de nouveau de 1626 à 1628, il enseigne les  mathématiques à Rostock et la médecine à l’université de Helmstedt. Il s’installe, en 1629, à Hambourg, où il enseigne les sciences naturelles.

C’est en 1623 que Jung fonde la première société d’histoire naturelle au nord des Alpes. Il s’intéresse à l’atomisme, à la chimie et la logique.

Sa Doxoscopia (1662) et son Isagoge phytoscopica (1679) paraissent après sa mort, grâce à ses élèves. Ses théories botaniques, très en avance sur son temps, n’ont aucune influence à l’époque. C’est John Ray (1627-1705) qui les fait connaître en les utilisant pour ses travaux de classification  botanique, et c’est grâce à lui que Carl von Linné (1707-1778) les utilise à son tour.

Contemporain de Johannes Kepler (1571-1630) et de René Descartes (1596-1650), Jung est l’une des principales figures de la science au XVIIe siècle.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.