Jane Austen, romancière.

Née le 16 décembre 1775 à Stevenson et décédée le 18 juillet 1817 à Winchester, Jane Austen est l’une des plus grandes figures de la littérature anglaise du XVIIIe siècle. Peu célébrée de son vivant, elle est aujourd’hui connue à travers le monde, notamment pour Orgueil et Préjugés, son roman le plus populaire.

Jane Austen naît dans une famille modeste le 16 décembre 1775 à Stevenson, en Angleterre. Deuxième fille d’une fratrie de huit enfants, elle est éduquée principalement par son père, le pasteur William George Austen, par le biais de la lecture. La demeure familiale dispose en effet d’une impressionnante bibliothèque où Jane se forme dès son plus jeune âge.

La jeune fille commence à écrire des poèmes, des histoires courtes et des pièces de théâtre dès ses douze ans. C’est également pendant l’adolescence qu’elle s’essaye au roman épistolaire avec Amour et Amitié (Love and Friendship). À 18 ans, alors qu’elle vit toujours chez ses parents, Jane décide de gagner sa vie grâce à l’écriture. Soutenue par sa famille, elle écrit successivement Lady Susan puis Elinor and Marianne, la toute première version de Sense and Sensibility (Raisons et Sentiments). Trois ans plus tard, elle termine le premier jet de First Impressions, ébauche de Pride and Prejudice (Orgueil et Préjugés).

Cette période prolifique est ralentie par le déménagement de la famille Austen à Bath en décembre 1800. Jane reprend toutefois la plume en 1804 et entame The Watsons, un roman qui s’inspire fortement de sa vie puisqu’il parle d’un pasteur incapable de marier ses quatre filles (Jane et sa sœur Cassandra ne seront jamais mariées). Malheureusement, le décès de son père un an plus tard laisse cette œuvre inachevée et fait basculer Jane, sa sœur et leur mère dans la précarité. Les trois femmes retrouvent une certaine stabilité en 1809 en déménageant à Chawton grâce à Edward Austen, l’un des frères aînés de l’écrivaine. À partir de 1811, Jane parvient enfin à sortir de la dépendance financière en publiant Raison et Sentiments ,  Orgueil et Préjugés et Mansfield Park chez l’éditeur Thomas Egerton, puis Emma chez John Murray.

En 1816, malgré une santé qui se dégrade de plus en plus, elle retravaille et termine The Elliots et écrit 12 chapitres de The Brothers, qui restera inachevé. Jane Austen meurt le 18 juillet 1817 dans une maison de soins de Winchester. Peu de temps après sa mort, sa sœur Cassandra et son frère Henry publient Northanger Abbey (L’Abbaye de Northanger, qu’elle avait au départ intitulé Susan) et Persuasion, la version finale de The Elliots.

Empreinte de féminisme, l’œuvre de Jane Austen est très marquée par sa vision du mariage et de la condition féminine de l’époque prévictorienne. Utilisant l’ironie, l’humour et la parodie, elle critique la société patriarcale et se moque des nombreux clichés sur les femmes des romans gothiques et sentimentaux de son temps. Maîtrisant l’art du dialogue avec brio, Jane Austen donne à ses romans une vivacité étonnante. Ses ouvrages sont encore aujourd’hui un fabuleux témoignage sur la vie des femmes à l’aube du XIXe siècle.

Ayant publié ses romans sous anonymat, Jane Austen ne connaît aucune véritable popularité de son vivant, bien qu’elle soit lue et appréciée par l’élite littéraire de l’époque et jouisse de bonnes ventes et de critiques favorables pour la plupart de ses œuvres. Il faut attendre 1869 et la publication de A Souvenir of Jane Austen (Mes Souvenirs de Jane Austen), signé par son neveu James Edward Austen-Leigh, pour que l’écrivaine fasse l’objet d’un regain d’intérêt en Angleterre. En France, elle n’acquiert ses lettres de noblesse que vers la fin du XIXe siècle, avant de s’inviter dans les bibliothèques du grand public. Depuis le XXe siècle, ses œuvres ne cessent d’être rééditées et adaptées en films pour le petit et le grand écran. On peut citer l’adaptation de Raison et Sentiments par Ang Lee ou Orgueil et Préjugés en 2005 avec Keira Knightley.

Influençant à son tour des générations d’écrivains, dont Virginia Woolf, Jane Austen appartient aujourd’hui au patrimoine littéraire mondial.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : FNAC, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.