Jamala, chanteuse.

Susana Jamaladinova (en tatar de Crimée Susana Camaladinova), plus connue sous le nom de Jamala, née le 27 août 1983 à Och, est une chanteuse ukrainienne. Elle remporte le Concours Eurovision de la chanson 2016 avec le titre 1944.


Jamala est née à Och, alors en République socialiste soviétique kirghize, d’un père musulman tatar de Crimée et d’une mère arménienne. Ses aïeux Tatars de Crimée avaient été déportés de force vers l’Asie centrale pendant la Seconde Guerre mondiale, sous le régime de Joseph Staline. Ce n’est qu’en 1989 que sa famille retourna en Crimée. Ses ancêtres maternels sont originaires du Haut-Karabagh. Ils étaient des paysans aisés jusqu’à la confiscation des terres de son arrière-grand-père et son exil à Och, où il changea son nom arménien pour que cela ressemble plus au russe.

Ses parents divorcèrent pendant environ quatre ans pour que sa mère puisse acheter une maison en Crimée pour la famille sous son nom de jeune fille. Les autorités soviétiques interdisaient alors aux personnes d’ethnie tatar-criméenne, comme son père, d’acheter des biens en Crimée.

Jamala parle le russe comme langue maternelle, mais aussi couramment l’ukrainien qu’elle a appris pendant l’adolescence et aussi le tatar comme la langue de ses ancêtres. Bien qu’elle ait écrit des chansons en tatar-criméen, elle ne maîtrise pas cette langue.

Elle aime la musique depuis son enfance. Elle fait ses premiers pas professionnels à l’âge de 9 ans, dans un groupe folklorique de Tatars de Crimée. Jamala, diplômée de piano de l’école de musique de Kiev, entre au conservatoire de Simféropol où elle se spécialise en chant d’opéra.

Elle se consacre à la musique classique, envisage sa carrière de soliste à l’opéra de Milan.

Elle devient coach de la septième saison de The Voice of Ukraine.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.