Jakob Prandtauer, architecte.

Jakob Prandtauer est un architecte autrichien d’expression baroque né à Stanz (Tyrol) le 16 juillet 1660 et mort à Saint-Pölten le 16 septembre 1726.

Prandtauer fut formé par H.G. Asam à Schnann (Tyrol). À la différence de ses contemporains comme Hildebrandt et Fischer von Erlach, Prandtauer est demeuré un architecte provincial ne bâtissant qu’en dehors de Vienne et des bâtiments à vocation religieuse. Il est l’auteur notamment de l’église des Carmélites de Saint-Pölten et le couvent de Dürnstein. Son chef d’œuvre absolu est la reconstruction de l’abbaye bénédictine de Melk (1702-1740) qu’il a dirigée de 1702 à sa mort.


Située sur un éperon rocheux surplombant le Danube, à 80 km en amont de Vienne, l’abbaye a été fondée au XIIe siècle. En 1702, Prandtauer prend la direction des travaux de reconstruction, l’église (1702-1714) ne sera achevée qu’en 1734 et Johann Michael Rottmayr en réalise les fresques, avec l’aide d’un italien, Fanti, pour les trompe-l’œil. Le maître-autel est de Beduzzi (1730).

 

On accède à l’abbaye par une cour entourée des anciens remparts transformés. Les bâtiments de Prandtauer ont la forme d’un grand rectangle avec une extension au sud. L’église se trouve au fond d’une seconde cour et se poursuit par une terrasse qui surplombe le Danube et s’ouvre sur un panorama magnifique. La tonalité de l’ensemble est beige et blanc avec des toits de tuiles.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.