Ivan Mitchourine, pépiniériste-arboriculteur.

Ivan Vladimirovitch Mitchourine (en russe : Иван Владимирович Мичурин), né le 15/27 octobre 1855 à Dolgoïe (aujourd’hui  Mitchourovka, oblast de Riazan) et mort le 7 juin 1935 à Kozlov (aujourd’hui Mitchourinsk, oblast de Tambov), était un pépiniériste arboriculteur soviétique, agronome autodidacte, membre honoraire de l’Académie des sciences d’URSS (1935) et de l’Académie d’agronomie Lénine (1935).


Sur bien des points cruciaux – et notamment à propos de la découverte du travail de Mitchourine par les autorités soviétiques -, la biographie de Michourine n’offre que de vagues informations.

Né en 1855 dans une famille qui comptera six autres enfants, tous morts en bas âge, il perd sa mère alors qu’il n’a pas encore cinq ans. Son arrière-grand-père était un horticulteur connu de la province de Kagoula. Son grand-père et son père bien que militaires manifestèrent toujours un vif intérêt pour l’horticulture. Élevé dans le domaine paternel de Vernicha, il fait preuve dès son enfance d’une véritable passion pour tout ce qui concernait les plantes. Il termine ses études secondaires à Pronsk, mais doit renoncer à entrer au lycée de Pétersbourg, à la suite du retour de fortune de son père : à 14 ans, pour

gagner sa vie il se fait embaucher comme employé des chemins de fer à la gare de Koslov. En 1874 il obtient de l’avancement ; par la suite il deviendra sous-chef de gare. À 19 ans il épouse Alexandra Vassilievna Petrouchina, fille d’ouvrier. En 1875, toujours simple employé du chemin de fer mais passionné de botanique, Mitchourine loue un lopin de terre de 500 mètres carrés non loin de Tambov où il commence à collectionner les plantes, et débute ses recherches en pomologie et en sélection. En 1888 il fait l’acquisition d’un terrain de 13 hectares où il transfère un an plus tard sa collection. Ses cultures prenant de l’extension, il abandonne (dix ans plus tard) son emploi de cheminot pour s’installer pépiniériste. En 1900 il transfère une nouvelle et dernière fois sa pépinière sur un terrain plus favorable et plus proche de la ville. Sa femme, qui l’aidait dans son travail (tout comme sa belle-sœur et une nièce), meurt à l’occasion d’une épidémie de choléra durant l’été 1915.

En 1905, année de la révolution de 1905 il propose au département à l’agriculture du tsar de l’aider à développer de nouvelles variétés de fruits pour le bien du pays. Mitchourine reçoit une réponse deux ans et demi plus tard ; l’offre qui lui est faite ne correspond pas à ses attentes ; d’autres correspondances s’ensuivent.

Mitchourine, entier postal, Russie.

En 1911 et en 1913 il reçoit la visite de Frank Meyer désireux de lui acheter des plants pour le compte de l’USDA (Département de l’Agriculture des Etats-Unis) : la négociation n’aboutit pas.

Antérieurement à 1914 Mitchourine a pu visiter des jardins à l’étranger et notamment l’ancien verger du roi à Versailles.

Dès 1917, il se met à la disposition du commissariat du Peuple et, en 1919, sa pépinière est déclarée « propriété d’État ».

En 1920 il prend pour la première fois un assistant, un agronome, I. Gorchkov, qui installe en 1921 une seconde pépinière pour procéder ä la multiplication en grand des nouvelles variétés (en 1929 cette « section de reproduction » occupe une surface de 158 hectares).

En 1921 Mitchourine rencontre Vavilov avec lequel il entretient une amitié jusqu’à la fin de sa vie (les critiques que formule ultérieurement Vavilov à l’encontre des thèses défendues par Lyssenko et Mitchourine seraient toutefois la cause de l’arrestation de Vavilov). En 1923 Vavilov donne des instructions afin d’étudier les réalisations de Mitchourine. Vavilov lui-même reçoit des collaborateurs de Mitchourine dans son Institut (Pavel N. Yakovlev, A.V. Petrov et F.K. Teterev) pour y poursuivre leurs travaux sur les hybrides.

Dans les derniers mois de 1922, juste après la fin de la révolution russe, Lénine soulignant l’intérêt des travaux de Mitchourine fait prendre des mesures pour lui venir en aide. Le 11 septembre 1922, Mikhaïl Kalinine rend visite à Mitchourine à la demande expresse de Lénine.

Dans le sillage de la première exposition agricole de l’URSS, le 14 octobre 1923 l’Izvestia rend public le dilemme auquel seraient confrontés Mitchourine et Gorchkov par un article intitulé « Koslov ou Washington ? » .

Le 20 novembre 1923, un décret du Conseil des commissaires du peuple transforme en établissement de recherche scientifique la pépinière de Mitchourine qui est déclarée « institution d’importance nationale ». Mitchourine se voit accorder une pension viagère et reçoit en outre les plus hautes distinctions honorifiques : en 1925, à l’occasion du 50e anniversaire de ses travaux, il reçoit l’ordre du Drapeau rouge du Travail pour l’ensemble de son œuvre ; le 7 juin 1931, il est décoré de l’ordre de Lénine.

En 1927 I. Gorchkov et le cinéaste B. Svetozarov tournent le film Le Sud à Tambov.

En 1928, l’Union soviétique crée un centre de recherche génétique inspiré du verger de Mitchourine, le laboratoire central de génétique Mitchourine en 1934. En 1929 une école de sélection est créée à côté de la station de génétique elle-même désormais nommée Station de Génétique et de Sélection des cultures fruitières. Malgré son grand âge, Mitchourine dirige la Station de Génétique et de Sélection des cultures fruitières. En cette qualité, il organise des expéditions botaniques en URSS. En 1935 la pépinière de Mitchourine est réorganisée sous l’appellation de Laboratoire central de Génétique de l’Académie d’Agriculture de l’URSS. Tombé malade en février 1935, Mitchourine décède en juin suivant. Dans l’Izvestia du 21 juillet 1935 paraît un article sur Mitchourine, examiné par le secrétariat d’État américain, concernant l’introduction de la pomme Golden Delicious.

Le 18 mai 1932, le Présidium du Comité exécutif central de l’U.R.S.S décide de rebaptiser la ville de Kozlov en Mitchourinsk ; c’est là que meurt Mitchourine dans son lit en 1935.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.