Idris 1er, roi de Libye.

Mohammed Idris El-Mahdi El-Sanussi, né le 12 mars 1889 à Jaghboub dans le Gouvernorat de Cyrénaïque et mort le 25 mai 1983 au Caire (Égypte), a été roi de Libye du 24 décembre 1951 au 1er septembre 1969 sous le nom d’Idris Ier (en arabe : إدريس الأول, également retranscrit Idriss Ier).


D’origine chérifienne de la dynastie Al-Sanoussi, il est le petit-fils de Mohammed bin Ali Al-Sanoussi auquel il succède comme chef de la confrérie religieuse des Sanoussi en 1916 avant d’être contraint de s’exiler en Égypte en 1923.

Il épouse Fatima el-Sharif en 1931, future reine de Libye.

En 1947, il crée l’ordre d’Idris Ier, destiné aux chefs d’État et monarques étrangers.

Reconnu comme émir de Cyrénaïque par le Royaume-Uni en 1949, il est proclamé roi de Libye le 24 décembre 1951 lors de l’accession du pays à l’indépendance.

Le 1er septembre 1969, alors qu’il est en traitement médical en Turquie, il est déposé par un jeune capitaine, Mouammar Kadhafi. Le 4 août 1969, il avait transmis au Sénat une lettre d’abdication en faveur de son neveu et héritier, le prince Hassan Reda, qui avait déjà commencé à exercer la plupart des prérogatives royales. Sa renonciation devait prendre effet début septembre, mais la monarchie a été abolie par le coup d’État de Kadhafi.

Le roi, que la nouvelle du coup d’État a surpris alors qu’il se trouvait à l’étranger, refuse le statut de « citoyen d’honneur » que lui propose le nouveau régime, et tente vainement d’obtenir le soutien du Royaume-Uni. En 1972, il est condamné à mort par contumace. Il vit ensuite un exil paisible au Caire, où il meurt à l’âge de 94 ans.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.