Hysni Kapo, militaire et homme politique.

Hysni Kapo (1915–1979) était un commandant militaire albanais et membre dirigeant du Parti du travail d’Albanie. Membre du groupe de la jeunesse communiste, Kapo s’est d’abord distingué en tant que commandant d’artillerie lors de la bataille de Drashovica . En 1941, il est élu représentant du groupe Jeunesse au comité central provisoire du parti et de 1956 jusqu’à sa mort en 1979, il est secrétaire du comité central du parti travailliste. Hysni Kapo a occupé de nombreux postes ministériels et a été membre du Politburo du Parti du travail d’Albaniede 1948 à sa mort. Dans les années 1960, il a joué un rôle important dans l’émancipation des femmes en Albanie pendant la révolution culturelle de l’époque, et on se souvient comme un homme de confiance du dirigeant communiste albanais Enver Hoxha.


Hysni Kapo est né à Tërbaç, district de Vlorë, sud-ouest de l’Albanie le 4 ou 3 mars 1915. Il a étudié à l’école commerciale de Vlore.

Dans les années 1930, il rejoint le groupe de la Jeunesse communiste, une organisation étroitement associée aux fondateurs du Parti communiste d’Albanie (rebaptisé plus tard Parti du travail d’Albanie). Pendant la Seconde Guerre mondiale, il commanda des unités LNÇ dans la région de Vlorë. Lors de la bataille de Gjorm en janvier 1943, il était le commandant en second des unités LNÇ après Mehmet Shehu . Lors de la bataille de  Drashovica en septembre 1943, il était le commandant général des bataillons LNÇ et était stationné dans les collines en face du campement allemand. Pendant la bataille, sa jambe a été blessée et il a été transféré à Lapardha.

Après la Seconde Guerre mondiale , Kapo a été ambassadeur en Yougoslavie (1945-1947), vice- ministre des Affaires étrangères (1947-1949), vice- Premier ministre (1950-1956) et ministre de l’Agriculture (1951-1954). Il a également été membre du Comité central du Parti du travail d’Albanie de 1943 à 1979, et membre à part entière du Politburo de 1946 à 1979. [3] De 1955 jusqu’à la scission soviéto-albanaise, il a également été président du Société d’amitié albanaise-soviétique.  Kapo a assisté à la réunion internationale des partis communistes et ouvriers de 1960 à la place d’Enver Hoxha et Mehmet Shehu , soulignant les tensions croissantes entre Tirana et Moscou. Kapo était considéré comme le troisième plus haut responsable du parti à l’époque, après Hoxha et Shehu.

Kapo s’est marié deux fois. Il avait un fils, Pëllumb, du premier mariage. Kapo était alors marié à Vito Kapo, née Kondi, un des premiers  communistes et président de longue date de la branche féminine du Parti du Travail.

Kapo est décédé en 1979 d’ un cancer du pancréas à Paris , en France , où il recevait des soins médicaux.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page
%d blogueurs aiment cette page :