Heinz Sielmann, photographe animalier, biologiste et zoologiste.

Heinz Sielmann (2 juin 1917 – 6 octobre 2006) était un photographe  animalier, biologiste, zoologiste et réalisateur de documentaires allemand.


Le père de Heinz était le médecin Paul Sielmann.

Son premier film, en 1938, était un film muet sur la vie des oiseaux en Prusse orientale et dans le Memelland. Les travaux ultérieurs ont été interrompus par la Seconde Guerre mondiale. Il a d’abord été stationné en Pologne occupée à Poznań (alors “Posen”), en tant qu’instructeur dans une unité de formation aux radiocommunications de la Luftwaffe . Sielmann a obtenu un diplôme en biologie et s’est spécialisé en zoologie, en 1940, à l’ Université de Posen, à l’époque une université germanisée. Il y rencontre Joseph Beuys , qui est son stagiaire, et ils suivent tous deux des cours de biologie et de zoologie. Plus tard , il a été en poste en Crète, où il a travaillé danscinématographiquement. Après avoir été prisonnier de guerre des Britanniques au Caire et à Londres, il a commencé à éditer le matériel de Crète à Londres pour un documentaire en trois parties.

Après la guerre, il a commencé un travail largement reconnu pour l’Institut du film éducatif de la République fédérale d’Allemagne. Son long métrage sur les pics, Carpenters of the Forest ( Zimmerleute des Waldes , 1954 ; titre britannique : Woodpecker ) fut un énorme succès au Royaume-Uni lors de sa diffusion par la BBC en 1955 à la demande de Sir Peter Scott. Cela a valu à Sielmann le surnom de “Mr Woodpecker”.

Son œuvre comprend les films Lords of the Forest (plus connu aux États-Unis sous son titre Masters of the Congo Jungle ) (1959), la version anglaise narrée par Orson Welles ; Galapagos – Dream Island dans le Pacifique (1962) ; Désert en voie de disparition (1973) ; et Le mystère du comportement animal.

Au cours de la collaboration sur certains documentaires animaliers du National Geographic à la fin des années 1960, il a rencontré Walon Green avec qui il a travaillé comme photographe supplémentaire sur le documentaire primé aux Oscars The Hellstrom Chronicle sur les insectes en 1971. Sielmann a reçu le prix Cherry Kearton de la Royal Geographical Society . Médaille et prix en 1973. Il a également été directeur de la photographie sur le documentaire animalier américain Birds do it…, Bees do it… en 1974.

Il a été mentionné dans l’ épisode 1974 de Flying Circus de Monty Python “Blood, Devastation, Death, War, and Horror”.

En 1994, il a créé la Heinz Sielmann-Stiftung, qui a réussi à réintroduire les castors et les loutres en Allemagne.

Son premier travail télévisé pour la télévision allemande a commencé en 1956 et sa série Expeditionen ins Tierreich (Expéditions dans le règne animal), diffusée à la télévision nationale allemande de 1965 à 1991 en 152 épisodes, a fait de lui un nom familier.

Sielmann est décédé à l’âge de 89 ans à Munich et a été enterré dans la ville allemande de Duderstadt.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page
%d blogueurs aiment cette page :