Guillaume Lekeu, compositeur.

Guillaume Lekeu, né à Heusy le 20 janvier 1870 et mort à Angers le 21 janvier 1894, est un compositeur belge.


Il reçoit ses premières leçons de musique du directeur du conservatoire de Verviers, Louis Kéfer. En 1879, ses parents s’installent à Poitiers, où il fréquente le lycée tout en poursuivant ses études de musique en autodidacte. Il compose sa première pièce à l’âge de quinze ans.

En 1888, sa famille s’installe à Paris, où il devient l’élève de César Franck, puis de Vincent d’Indy.

En 1891, avec sa cantate Andromède, il remporte le second prix au concours du prix de Rome de Belgique, concours auquel se présente également son compatriote vervietois Albert Dupuis. Eugène Ysaye lui demande alors de composer une sonate pour piano et violon, qu’il interprète en mars 1893. Cette sonate reste l’œuvre la plus connue de Lekeu.

Lekeu, carte maximum, Belgique, 1994.

Atteint de typhoïde après avoir mangé un sorbet contaminé dans un restaurant à Paris début octobre 1893, il meurt trois mois plus tard à l’âge de vingt-quatre ans. Selon Honoré Lejeune, un écrivain et journaliste de Verviers, il aurait contracté cette fièvre en allant rendre visite à un de ses amis, interne dans un hôpital de typhiques à Paris. Il est inhumé au cimetière de Heusy.

En son hommage, un mémorial, réalisé par Adolphe Wansart, lui est consacré à Verviers le 27 septembre 1936 ; la sculpture représente non pas le musicien mais « sa muse, debout, la tête inclinée sur sa lyre ».

Ecouter aussi ce document audio :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.