Friedrich Wilhelm Bessel, astronome, mathématicien, géodésien et physicien.

Friedrich Wilhelm Bessel (22 juillet 1784, Minden — 17 mars 1846, Königsberg) est un astronome, mathématicien, géodésien et physicien allemand, connu principalement pour avoir effectué en 1838 les premières mesures précises de la distance d’une étoile et pour être le fondateur de l’école allemande d’astronomie d’observation.


Friedrich Wilhelm Bessel naît le 22 juillet 1784 à Minden. Il a deux frères et six sœurs. Son père est fonctionnaire de justice. À 14 ans, il quitte le lycée (gymnasium) de Minden pour commencer un apprentissage commercial de sept ans à Brême. Pendant son temps libre, il s’occupe d’astronomie et de mathématiques en autodidacte.

Bessel, carte maximum, Allemagne.

Au printemps 1804, il écrit un traité sur l’orbite de la comète de Halley, sur la base d’observations inédites de Harriot et Torporley effectuées en 1607. Il le remet à Heinrich Wilhelm Olbers, astronome et médecin à Brême, qui réalise immédiatement le grand talent mathématique de l’apprenti, et fait publier ce traité dans la Monatliche Correspondenz (Correspondance mensuelle) du baron de Zach. Après d’autres publications, Johann Hieronymus Schröter, un ami d’Olbers, l’engage comme inspecteur à son célèbre observatoire astronomique à Lilienthal près de Brême en succession de Karl Ludwig Harding. Bessel y séjourne de 1806 à 1810.

Lors des réformes prussiennes, Wilhelm von Humboldt élargit l’université de Königsberg et y fonde un observatoire. Le roi Frédéric–Guillaume III nomme Bessel directeur et professeur d’astronomie à l’université le 6 janvier 1810. Bessel supervise la construction de l’observatoire, dont il est le directeur de 1813 jusqu’à sa mort.

À Königsberg, en 1812, Bessel se marie avec Johanna Hagen (1794—1885), fille de son collègue Carl Gottfried Hagen (1749—1829), professeur de chimie et pharmacie à l’université. Ils ont cinq enfants, trois filles et deux garçons dont l’un meurt peu après sa naissance (1837). Wilhelm Bessel, le premier fils, décède en 1840, à l’âge de 26 ans, d’une maladie infectieuse. Marie Bessel, la fille aînée, épouse Georg Adolphe Erman (1806—1877), professeur de physique à l’université de Berlin et descendant d’une famille de savants huguenote. Plusieurs descendants de Bessel sont devenus eux-mêmes savants, le plus célèbre étant Adolf Erman, égyptologue à Berlin.

Friedrich Wilhelm Bessel devient membre étranger de l’Académie des sciences en 1816, et de la Royal Society (Londres) en 1828. Il est élu membre de l’Académie royale des sciences de Prusse à Berlin en 1812, de l’Académie des sciences de Russie à Saint Petersbourg en 1814, de l’Académie royale des sciences de Suède à Stockholm en 1823, de l’Académie des sciences de Göttingen en 1826 et de l’Académie bavaroise des sciences à Munich en 1842. Il reçoit la médaille d’or de la Royal Astronomical Society deux fois, en 1829 puis en 1841.

Bessel, entier postal, Russie.

Bessel meurt le 17 mars 1846 d’une fibrose rétropéritonéale. Il est enterré au cimetière de savants à Königsberg près de son observatoire.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.