Freya Stark, exploratrice et écrivaine.

Freya Madeline Stark, née le 31 janvier 1893 à Paris et morte le 9 mai 1993 à Asolo, est une voyageuse et exploratrice britannico-italienne.

Fascinée par l’Orient, elle a écrit plus de deux douzaines de livres sur ses voyages au Moyen-Orient et en Afghanistan, ainsi que plusieurs ouvrages et essais autobiographiques.

Elle a été l’une des premières femmes non arabes à voyager à travers le désert d’Arabie.


Freya Stark est née le 31 janvier 1893 à Paris, où ses parents étaient étudiants en art. Sa mère, Flora, avait des origines anglaises, françaises, allemandes et polonaises. Son père, Robert, était un peintre anglais de la région du Devon. Freya Stark a passé la majeure partie de son enfance en Italie du nord puisque Robert Wiedemann Browning, un ami de son père, avait acheté trois maisons à Asolo, et sa grand-mère maternelle vivait à Gênes.

Pour ses neuf ans, Freya Stark reçoit un exemplaire des Mille et Une Nuits et commence à être fascinée par l’Orient. Petite, elle est très souvent malade et confinée chez elle ; la lecture devient son échappatoire. Elle aime lire en français, particulièrement Alexandre Dumas, et apprend seule le latin. À treize ans, au cours d’un accident survenu dans une usine en Italie, ses cheveux se coincent dans une machine, déchirant son cuir chevelu et son oreille droite. Elle passe quatre mois à l’hôpital, enchaînant les greffes de peau qui la laisseront défigurée. Elle portera des chapeaux et des bonnets, souvent extravagants, tout le reste de sa vie pour couvrir ses cicatrices.

Lorsqu’elle eut trente ans, Freya Stark choisit d’étudier les langues à l’université. Son professeur lui conseille d’étudier l’islandais, mais son choix se porte sur l’arabe et plus tard le persan. Elle étudie au Bedford College et à l’École des Études orientales et africaines, chacun faisant partie de l’université de Londres.

Grâce au rôle joué par Freya Stark et Mary McGeachy pendant la Seconde Guerre mondiale, le Foreign Office britannique ouvre ses carrières aux femmes en 1946.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.