František Kmoch, compositeur et chef d’orchestre.

František Kmoch (1er août 1848 à Zásmuky en royaume de Bohême, 30 avril 1912 à Kolín) est un compositeur de marches et chef d’orchestre bohémien.


Il nait d’un père musicien qui lui fait étudier rapidement le violon. À 10 ans il commence à composer quelques morceaux.

En 1868 il étudie la musique à Prague puis enseigne la musique à partir de 1869 à Suchdol en Bohême. Il joue parallèlement dans des ensembles, compose et enseigne. En 1873 on lui retire son poste en lui reprochant un manque d’assiduité à ses fonctions d’enseignement. D’autres considèrent que c’est davantage en raison de ses sympathies pour le mouvement Sokol dans lequel il était impliqué1. Il était ainsi le chef d’orchestre de l’orchestre du Sokol de Kolin, qui joua des compositions de Kmoch lors de l’ouverture du Slet (rassemblement des Sokols) de 1873. Il prit par la suite la tête de l’orchestre municipal. Il resta toute sa vie responsable de l’orchestre de Kolin malgré les propositions.

Il était marié à Josefa Kahslova, dont il eut cinq filles.

Compositeur de la période qui marque la renaissance nationale tchèque, il composa des œuvres ancrées dans le folklore national, en réaction au style dominant dans l’empire austro-hongrois.

La ville de Kolin organise depuis 1961 un festival de musique classique pour instruments à vent qui porte son nom. En 1988 pour le cent cinquantième anniversaire de sa naissance, la banque nationale tchèque a frappé une pièce en argent de 200 couronnes à son effigie.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.