Franklin Delano Roosevelt, 32ème président des Etats-unis.

Franklin Delano Roosevelt, né le 30 janvier 1882 à Hyde Park (État de New York) et mort le 12 avril 1945 à Warm Springs (État de Géorgie), est un homme d’État américain, 32e président des États-Unis, en fonctions de 1933 à 1945. Figure centrale du XXe siècle, il est le seul président américain à avoir été élu à quatre reprises. Il ne fait cependant qu’entamer son quatrième mandat, emporté par la maladie quelques mois après le début de celui-ci. Il est également le troisième président des États-Unis dont la majorité des ancêtres est d’origine néerlandaise après Martin Van Buren et Theodore Roosevelt, étant issu de la même famille que ce dernier.

Diplômé de l’université Harvard et membre du parti démocrate, il est élu gouverneur de l’État de New York en 1928 avant de remporter l’élection présidentielle américaine de 1932. Confronté à la Grande Dépression, Roosevelt met en œuvre le New Deal, un programme de relance de l’économie et de lutte contre le chômage. Il réforme le système bancaire américain, et fonde la Sécurité sociale. Il crée de nombreuses agences gouvernementales telles que la Works Progress Administration, la National Recovery Administration ou l’Agricultural Adjustment Administration. Il réussit à élaborer un nouveau modèle de présidence, plus interventionniste et plus actif, grâce à son équipe de conseillers appelée Brain Trust.

Franklin D. Roosevelt, carte maximum, Monaco, 26/06/1947.

Roosevelt est l’un des principaux acteurs de la Seconde Guerre mondiale, rompant avec l’isolationnisme traditionnel de son pays. Avant l’entrée en guerre des États-Unis, il lance le programme Lend-Lease afin de fournir les pays alliés en matériel de guerre. Après l’attaque de Pearl Harbor, il assume pleinement ses fonctions de commandant en chef de l’armée américaine et prépare largement la victoire des Alliés. Il tient un rôle de premier plan dans la transformation du monde à la sortie du conflit, inspirant notamment la fondation de l’ONU. Il laisse une très forte empreinte dans l’histoire de son pays et celle du monde. Sa longévité à la présidence des États-Unis reste unique : deux ans après sa mort, en 1947, le Congrès américain adopte le XXIIe amendement de la Constitution des États-Unis, fixant à deux le nombre de mandats que peut exercer un président des États-Unis, consécutifs ou non.


Franklin Delano Roosevelt empoche son diplôme à Harvard en 1904 avant de devenir avocat. Finalement, il s’oriente vers la politique lors de son élection en tant que sénateur démocrate de l’Etat de New York. Son parcours est interrompu en 1921 par la maladie. Atteint de poliomyélite, il manque de perdre complètement l’usage de ses jambes. Il reprend néanmoins la vie politique en accédant au poste de Gouverneur de l’Etat de New York. Le 8 novembre 1932, Roosevelt est élu à la présidence des Etats-Unis et doit maintenant prendre en charge un pays durement affecté par la crise économique de 1929. Il met alors un point un programme de mesures d’urgence, appelé “New Deal”. Critiqué par certains politiques mais soutenu par le peuple, Roosevelt s’applique ainsi à améliorer la situation des Etats-Unis, jusqu’à la guerre. Il se lance progressivement dans la Seconde Guerre mondiale, soutenant la Grande-Bretagne et la France. A nouveau élu en 1940, puis en 1944, il s’éteint en 1945.

Les grandes dates de Franklin D. Roosevelt :

4 février 1932 : Ouverture des IIIèmes JO d’hiverLe président américain Franklin Delano Roosevelt ouvre les IIIème Jeux Olympiques d’hiver de Lake Placid dans l’état de New-York, au pied des monts Adirondacks. 17 nations seulement sont représentées. Le parc naturel de Lake Placid accueillera une deuxième fois les J.O d’hiver, en 1980.

4 mars 1933 : Roosevelt lance le “New Deal”Elu en novembre 1932, le nouveau président des Etats-Unis, Franklin Delano Roosevelt, prend officiellement ses fonctions. Dans son discours d’investiture, il présente son nouveau programme de redressement économique : le “New Deal” (Nouvelle Donne). Depuis 1929, le pays fait face à une récession sans précédent. Entouré d’une équipe de jeunes technocrates appelée “Brain Trust”, Roosevelt met en place un programme de financements publics destiné à lancer des grands travaux. Le concept de “New Deal” vient du titre d’un ouvrage écrit par l’économiste américain Stuart Chase en 1932. Les réformes du New Deal ne permettront pas au pays de retrouver sa croissance d’autrefois mais bouleverseront l’histoire de la politique américaine. En effet, le capitalisme prend une tournure nouvelle avec le principe d’intervention de l’Etat dans les affaires économiques et sociales du pays.

  • 2 août 1939 : Lettre d’Einstein à RooseveltAlbert Einstein cosigne avec les physiciens Leo Szilard, Edward Teller et Eugen Wigner, une lettre au président Roosevelt expliquant les risques que présenterait l’Allemagne nazie si elle détenait l’arme atomique. Suite au courrier, Roosevelt créera le “Manhattan Project” ayant pour objectif la réalisation d’une bombe atomique, comme le demandait le courrier. Le 6 et 9 août 1945, les Américains lanceront deux bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki.
  • 14 août 1941 : Signature de la Charte de l’Atlantique. Le président des Etats-Unis Franklin Delano Roosevelt et le Premier ministre britannique Winston Churchill se rencontrent à bord du cuirassé anglais “Prince of Wales”, au large de Terre-Neuve. Ils signent une série de principes moraux, pour l’avènement “d’un meilleur avenir pour le monde”. Roosevelt veut ainsi préparer son opinion publique à une entrée en guerre contre l’Allemagne, aux côtés de l’Angleterre et de l’URSS. Cette Charte sera à l’origine de celle des Nations Unies, signée en 1945.

  • 8 décembre 1941 : Les Etats-Unis déclarent la guerre au JaponL’attaque surprise du Japon sur la flotte américaine à Pearl Harbour, contraint l’opinion américaine à répudier son isolationnisme traditionnel. Le président américain Franklin D. Roosevelt annonce au Congrès l’entrée en guerre des américains. Au même moment, à Washington, 26 pays adoptent le programme de la Charte de l’Atlantique. Cela aboutit à la Déclaration des Nations Unies, le 1er janvier 1942, et à la formation de la Grande Alliance contre les puissances de l’Axe et du Japon.
  • 28 novembre 1943 : Conférence de TéhéranLe premier ministre britannique Winston Churchill, et les présidents des Etats-Unis et d’URSS, Franklin Roosevelt et Joseph Staline se rencontrent en Iran pour statuer sur le destin de l’Europe après la guerre. La France est exclue des négociations. Elle paie le prix de sa collaboration avec l’Allemagne. La Russie obtient la promesse des Etats-Unis d’un débarquement allié en France, alors que Churchill aurait préféré poursuivre l’offensive en Italie. Le projet américain est baptisé “opération Overlord”. La date est fixée au mois de mai 1944. Le sort de l’Allemagne et de la Pologne sont également évoqués, ainsi que la création d’une organisation mondiale de sécurité réunissant les 4 grands (future ONU): Etats-Unis, Grande-Bretagne, URSS et Chine.

  • 24 décembre 1943 : Eisenhower chef des forces alliéesLe général américain Dwight Eisenhower est nommé commandant en chef des forces armées par le président Roosevelt. Sa mission est de diriger les forces terrestres, navales et aériennes alliées chargées de libérer l’Europe occidentale de l’occupation allemande lors du débarquement prévu en Normandie (opération Overlord), en juin 1944. Le chef des forces alliées recevra la capitulation allemande à Reims le 7 mai 1945. Après une brillante carrière militaire, Eisenhower accèdera à la présidence de la République des Etats-Unis en 1952.
  • 4 février 1945 : Ouverture de la conférence de YaltaAlors que la guerre n’est pas encore terminée, Winston Churchill, Joseph Staline et Franklin Delano Roosevelt se rencontrent sur les bords de la mer Noire en Crimée, pour statuer sur le sort de l’Allemagne et du Japon après le conflit. Les Etats-Unis obtiennent l’appui de l’URSS pour vaincre définitivement les Japonais sur le front asiatique. Il est convenu que l’Allemagne sera démilitarisée et divisée en trois zones d’occupations (plus tard la France obtiendra elle aussi une zone). Enfin, les trois puissances se mettent d’accord pour laisser aux pays européens libérés le choix de leur destin. Mais dans la pratique, les territoires libérés par l’Armée rouge ne connaîtront pas d’élections libres (à l’exception de l’Autriche) et se verront imposer le communisme par Staline. C’est d’ailleurs une des causes du déclenchement de la Guerre froide.

Voir aussi cette videéo : (en anglais)

Sources : Wikipédia, l’internaute, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.