Francysk Skaryna, homme de lettres et imprimeur.

Francysk Skaryna (en biélorusse : Францыск Скары́на, Frantsysk Skaryna, parfois Франці́шак Скары́на, Frantsichak Skaryna ; en russe : Франциск Скорина, Frantsisk Skorina ; en polonais : Franciszek Skaryna ; en latin : Franciscus Scorina) est un homme de lettres slavophone du grand-duché de Lituanie (aujourd’hui Biélorussie). Il est célèbre pour avoir été le premier à traduire et à imprimer la Bible en langue slave orientale. Son œuvre a profondément influencé la langue et la littérature biélorusses dont il est souvent considéré comme le précurseur, voire le créateur.


La vie de Skaryna est peu connue ; son nom même traduit les lacunes  historiques. En effet, il a été appelé indifféremment Francišak, Francis, Franciszak, Frantsiszak, Francisk, Frantzisk, Francysk ou Gueorgui, Skaryna ou Skoryna. Ses dates de naissance et de décès demeurent inconnues, et on suppose qu’il aurait vu le jour soit en 1486, soit en 1490 et serait mort soit en 1540 soit en 1551. Il est néanmoins avéré qu’il est né à Polotsk, ville historique de l’actuelle Biélorussie.

Francysk Skaryna, diplômé de l’université de Cracovie en 1504, obtient le baccalauréat ès arts et, en 1509, devient secrétaire à la cour du roi Jean Ier de Danemark. En 1512, il est reçu docteur en médecine à Padoue en Italie.

Soutenu par des mécènes du grand-duché de Lituanie, il fonde une imprimerie à Prague et publie en 1517 son premier livre, Le Psautier, écrit en biélorusse ancien. Entre 1517 et 1519, il édite la Bible qu’il a traduite dans sa langue, en vingt-deux tomes illustrés.

En 1521, Francisk Skaryna s’installe à Wilno et y fonde la première imprimerie en pays slave oriental. Il publie ensuite un Petit Guide de Voyage et son livre Apôtre. Ce dernier, sorti à Wilno en 1525, est publié quarante ans plus tard à Moscou par deux imprimeurs originaires de la future Biélorussie.

Pendant son séjour à Wilno, qui dure près de dix ans, il continue ses occupations d’imprimeur. Il est également secrétaire et médecin de l’évêque de la ville. Voyageant beaucoup, il échappe à un grand incendie à Wilno qui emporte sa femme et son fils et détruit l’imprimerie, tragédie qui survient un an après le décès de son fils aîné.

Skarina, entier postal, Russie.

Francysk Skaryna quitte le grand-duché de Lituanie à la mort de l’évêque de Wilno et s’installe à la cour de l’empereur Ferdinand Ier où il finit ses jours en travaillant selon les uns comme médecin, selon d’autres comme jardinier.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.