François de Tassis (Taxis), grand maître des Postes.

Francesco Tasso (francisé François de Tassis), germanisé Franz I von Taxis), né à Cornello dei Tasso, en 1459 et mort à Bruxelles en 1517, est l’un des organisateurs du premier service postal européen, la Kaiserliche Reichspost. Il fut maître général des postes des Habsbourg et ministre des postes pour l’Espagne en 1504 sous Philippe Ier de Castille.

En 1490, François et son frère Janetto organisèrent, pour Maximilien Ier du Saint-Empire, un véritable service postal sur l’ensemble de ses possessions et territoires alliés, tels que les Pays-Bas espagnols, la Bourgogne, l’Autriche, puis l’Espagne.

En 1502 ou 1506, Philippe le Beau, devenu roi de Castille par son mariage avec Jeanne Ire d’Espagne, nomma François de Tassis « capitaine et maître de nos postes ». Il lui octroie un traitement annuel de 12 000 livres pour transmettre, dans les délais fixés, les dépêches du gouvernement vers l’Allemagne, la France et l’Espagne.

François de Tassis, carte maximum 1956.

François de Tassis établit alors des relais tous les 28 kilomètres, en moyenne. Ses messagers à cheval parcourent chacun une étape et doivent faire viser leur feuille de route par le courrier suivant qui y atteste avoir reçu la « boîte » contenant la correspondance. Les coûts d’un tel système sont cependant élevés, et le traitement annuel du maître des postes n’est pas payé régulièrement. Les Tassis vont donc mettre leur organisation au

service des personnes privées, et par lettres patentes du 18 janvier 1506, Louis XII permet aux maîtres des postes de louer leurs chevaux et postillons au public pour « courir la poste », c’est-à-dire de se déplacer au galop de relais en relais. De plus, la famille de Taxis a le droit de porter tant le courrier gouvernemental, que le courrier privé dans tout le Saint-Empire romain germanique ainsi qu’en Espagne.

Le 1er mai 1509, pendant la quatrième guerre d’Italie où la République de Venise défiait l’autorité papale, Maximilien Ier nomme François de Tassis en remplacement de son neveu David de Tassis dans la direction des postes pour les correspondances entre Vienne et Bruxelles car ce dernier est d’origine vénitienne.

En 1512, l’empereur Maximilien Ier anoblit la famille qui s’appellera désormais Taxis et contrôle la totalité de la poste européenne à l’exception notable de la France, ce qui n’a rien d’étonnant puisque Charles Quint, qui a hérité du Saint-Empire et de la couronne d’Espagne, est en guerre avec le roi de France, François Ier. François épousa Dorothea Luytvoldi la même année.

En 1516, François de Taxis fut chargé, par Charles Quint, de créer un service spécial dont bénéficiera François Ier. En contrepartie de cette faveur, le roi de France laissera libre passage au courrier de Charles Quint vers l’Espagne. Ainsi, alors que les souverains européens se déchiraient, les Taxis parcouraient librement l’Europe.

Après sa mort survenue à la fin de l’année 1517, François de Taxis n’avait point de descendant, et c’est alors son neveu Jean Baptiste de Taxis, père de l’ambassadeur Jean-Baptiste II de Taxis qui lui succéda à la tête du service postal et qui sera nommé maître général des postes de l’empire de Charles Quint.

Quelques trajets postaux organisés par François de Taxis au début du XVIe siècle :

François de Tassis, épreuve d’artiste.
  • Bruxelles-Innsbruck : 5 jours et 1/2 (6 jours 1/2 en hiver)
  • Bruxelles-Paris : 44 heures (54 heures en hiver)
  • Bruxelles-Blois : 2 jours et 1/2 (3 jours en hiver)
  • Bruxelles-Lyon : 4 jours (5 jours en hiver)
  • Bruxelles-Grenade : 15 jours (18 jours en hiver)
  • Bruxelles-Tolède : 12 jours (14 jours en hiver)
  • Bruxelles-Burgos : 7 jours (8 jours en hiver)
  • Bruxelles-Rome : 10 jours et 1/2 (12 jours en hiver)
  • Bruxelles-Naples : 14 jours et 1/2 (15 jours et 1/2 en hiver)

Source : Wikiwand.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.