François Clouet, peintre de la Renaissance.

Né en 1510 à Tours et mort le 22 septembre 1572 à Paris François Clouet est un artiste-peintre dessinateur. C’est le fils de Jean Clouet. Ses périodes sont la renaissance française et de la Renaissance. François Clouet continue

l’œuvre de portraitiste de son père, et son art présente beaucoup d’analogie avec le style dont Jean a été l’inventeur : même sobriété, concentration sur la recherche de ressemblance et même soin d’éviter tout détail superflu. Mais il va plus loin notamment dans ses œuvres de thématiques galantes (La Dame au bain) et satiriques (La Farce des Grecs descendue).

François Clouet continue l’œuvre de portraitiste de son père, et son art présente beaucoup d’analogie avec le style dont Jean a été l’inventeur : même sobriété, concentration sur la recherche de ressemblance et même soin d’éviter tout détail superflu. Mais il va plus loin notamment dans ses œuvres de thématiques galantes (La Dame au bain) et satiriques (La Farce des Grecs descendue).

Les dessins de François ne possèdent pas la légèreté aérienne de ceux de Jean, mais en tant que portraits ils ne sont pas moins saisissants, et c’est lui le premier qui s’est avisé de leur donner un fini qui atteste qu’il ne les considérait plus comme des esquisses préparatoires, mais comme des œuvres d’art achevées en elles-mêmes. On pourrait dire, que les 54 dessins authentiques de François Clouet, répartis entre le musée Condé de Chantilly et le cabinet des estampes, à Paris, surpassent encore ceux de son père dans la voie que celui-ci avait ouverte.

Quant à ses portraits peints, leur technique est plus brillante et plus libre que celle de Jean. On y sent aussi l’influence de Holbein dans le portrait de Henri II, celle des Vénitiens et celle du Primatice dans le tableau signé de la collection Cook. Ainsi que celle du Titien (Vénus d’Urbino) dans les portraits de Diane de Poitiers.

Comme les maniéristes florentins, dans le portrait de son voisin et ami l’apothicaire Pierre Quthe, daté de 1562, il place à ses côtés un herbier qui rappelle son activité, et il met en espace son modèle dans un intérieur matérialisé par une table et un rideau.

Voir les oeuvres de François Clouet dans cette vidéo :

 

Source : Wikipédia, Youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.