Christoffer Wilhelm Eckersberg, peintre.

Christoffer Wilhelm Eckersberg, né le 2 janvier 1783 à Blåkrog, dans le duché de Schleswig et mort  le 22 juillet 1853 à Copenhague, est un peintre néo-classique danois. Il a été le précurseur de l’Âge d’or danois.


Il se forme dans un premier temps à l’Académie des Beaux-Arts de Copenhague, où il étudie auprès de Nicolai Abraham Abildgaard.

En 1810 il entreprend un voyage de six ans qui le mène à Paris, où il passe une année dans l’atelier de David, vivant au 3 rue de Beaune1, à l’hôtel d’Auterive.

Il rejoint ensuite Rome et un groupe d’artistes danois, dont le sculpteur Bertel Thorvaldsen. Il y apprend à peindre les paysages, posant son chevalet en dehors de l’atelier. Il se perfectionne durant cette période dans l’art du paysage qu’il étudie sur nature. Marqué par cette expérience et par la rigueur néoclassique de David, il met en place des compositions réalistes, strictes et construites pour lesquelles l’étude directe de la nature est prédominante. Il rompt ainsi avec une école danoise encore marquée par une peinture idéalisée issue du XVIIIe siècle.

Il est nommé professeur à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Copenhague en 1818 où il crée une « école ». Il devient ainsi le peintre le plus renommé de sa génération3, et est très tôt, considéré comme le « père de la peinture danoise », pour son œuvre ainsi que pour son enseignement, suivi par toute une génération de peintres.

Il meurt du choléra à Copenhague en 1853.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.