Caroline Kennedy, écrivaine, éditrice et avocate.

Caroline Bouvier Kennedy, née le 27 novembre 1957 à New York (État de New York), est une écrivaine, éditrice, avocate américaine. Elle est la fille du 35e président des États-Unis John F. Kennedy (1917-1963) et de son épouse Jacqueline Kennedy-Onassis (1929-1994). Depuis la mort accidentelle en 1999 de son frère cadet John Jr., elle est le seul enfant encore en vie de John et Jackie Kennedy.

Elle est ambassadrice au Japon de 2013 à 2017, la première femme ambassadrice américaine en poste à Tokyo. Elle est ambassadrice en Australie depuis le 25 juillet 2022.


Elle est la fille de John Fitzgerald Kennedy, 35e président des États-Unis assassiné en 1963 et de Jacqueline Kennedy-Onassis née Lee Bouvier, décédée d’un cancer du système lymphatique en 1994. Elle a une sœur aînée prénommée Arabella et mort-née en 1956, ainsi que deux frères cadets, John Fitzgerald Kennedy Jr., né en 1960 et mort dans un accident d’avion en 1999, et Patrick Bouvier Kennedy, mort deux jours après sa naissance en 1963. Mariée au désigner américain Edwin Schlossberg, d’origine juive  ukrainienne, elle a trois enfants, Rose Kennedy Schlossberg (mariée à Rory McAuliffe, restauratrice) née à New York, le 25 juin 1988 ; Tatiana Celia Kennedy Schlossberg (mariée à George Winchester Moran, chirurgien urologue) née à New York, le 5 mai 1990 ; John Bouvier Kennedy  Schlossberg, dit « Jack » né à New York, le 19 janvier 1993.

En 1980, elle obtient un baccalauréat ès arts du Radcliffe Collège de  l’université Harvard. En 1988, elle obtient un doctorat en droit de la faculté de droit de l’université Columbia. Après avoir obtenu son diplôme, Kennedy a été embauchée comme assistante de recherche au département cinéma et télévision du Metropolitan Museum of Art de New York.

Le 24 juillet 2013, elle est pressentie par Barack Obama comme  ambassadrice des États-Unis au Japon. Sa nomination doit recevoir l’assentiment du Sénat des États-Unis, avant d’être effective. Le ministère des Affaires étrangères du Japon estime dans un communiqué que « Caroline Kennedy a toute la confiance du président Obama » et que sa nomination témoigne de « la grande importance que l’administration Obama attache à l’alliance entre le Japon et les États-Unis »

Le 16 octobre 2013, le Sénat américain confirme sa nomination comme ambassadrice des États-Unis au Japon, où elle demeure en poste jusqu’au terme de l’administration Obama, en janvier 2017. Elle est la première femme à obtenir ce poste. En 2016, c’est elle qui organise la venue d’Obama à Hiroshima dans le cadre du rapprochement entre le Japon et les États-Unis. Elle considère cet événement comme le plus beau moment de sa carrière.

En mars 2015, elle est victime de menace de mort de la part d’un homme de 52 ans, quelques semaines après l’attaque contre l’ambassadeur américain en Corée du Sud, Mark Lippert, par un nationaliste coréen. Il est finalement arrêté par la police japonaise.

Le 15 décembre 2021, elle est nommée ambassadrice en Australie par le président Joe Biden. Elle est confirmée par un vote du Sénat le 5 mai 2022. Elle prend ses fonctions le 25 juillet suivant et à ce titre, assiste aux commémorations du 80e anniversaire de la bataille de Guadalcanal aux îles Salomon, le 8 août.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.