Carmen Amaya, danseuse de flamenco.

Carmen Amaya est une chanteuse et danseuse de flamenco née le 2 novembre 19131 à Barcelone et morte  le 19 novembre 1963 à Begur (Gérone).


Née à Barcelone dans une famille de gitans catalans, elle passe son enfance au Somorrostro, bidonville bâti à côté de la plage, près d’où se trouve actuellement le village olympique. À l’âge de 6 ans, elle commence à danser dans des restaurants de Barcelone, accompagnant son père, José Amaya “El Chino”, guitariste de flamenco.

En 1929, Amaya a l’occasion de danser dans le cadre de l’Exposition universelle qui a lieu à Barcelone, ce qui l’aide à se faire connaître du grand public. Dans la même année, elle danse dans plusieurs villes espagnoles avant de se rendre à Paris, où pendant six mois, elle fait partie d’un spectacle avec la chanteuse espagnole Raquel Meller. En 1935, elle débute au Théâtre Colliseum de Madrid, obtenant un grand succès. Elle commence aussi sa carrière au cinéma, tournant dans des films musicaux tels que La fille de Juan Simon ou Maria de la O.

En 1937, pour fuir la guerre civile espagnole, Amaya quitte le pays avec sa troupe pour aller au Portugal, puis en Argentine, où elle obtient un grand succès. Pendant 3 ans, elle se produit dans de nombreux pays d’Amérique Latine, avant de débuter aux États-Unis en 1941. Dans ce pays, elle se produit dans les théâtres les plus importants, et notamment au Carnegie Hall. Elle intervient dans plusieurs films. Le succès obtenu lui vaudra même d’être invitée à la Maison-Blanche pour danser devant le président Roosevelt.

Carmen Amaya, carte maximum, Espagne.

Amaya rentre en Espagne en 1947, et enchaîne les tournées nationales et internationales à travers l’Europe, l’Amérique et l’Asie. En 1951, lors d’une cérémonie discrète à Barcelone, elle se marie avec Juan Antonio Agüero, guitariste de sa compagnie, avec qui elle vivra jusqu’à sa mort. Atteinte d’une maladie rénale, en 1963 elle tourne dans le film Los tarantos, malgré son état. Elle arrête la danse et part se reposer à Begur, petit village de la côte catalane, où elle décèdera quelques mois plus tard des suites de sa maladie.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.