Broadway (New-York).

Broadway est un des principaux, et le plus connu, axes nord-sud de l’arrondissement de Manhattan, le quartier central de la ville de New York. C’est le seul axe qui s’étend du sud (de Bowling Green) au nord de l’île et la seule avenue de Manhattan qui traverse l’île en diagonale et ne respecte donc pas le plan de quadrillage qui a été établi en 1811. De ce fait, elle a conduit à la construction de curiosités architecturales comme le Flatiron Building (« le fer à repasser »).


Broadway est la plus vieille avenue nord sud de la ville puisqu’il s’agit d’une ancienne piste que les Indiens Lenapes empruntaient à l’époque pré-colombienne et qu’ils nommèrent Wickquasgeck. Elle fut empruntée par les colons néerlandais afin de gagner les hauteurs de l’île (Manhattan viendrait du terme indien Manna-hata qui signifiait probablement « île aux nombreuses collines »). Ceux-ci la rebaptisèrent Brede Weg, qui signifie « avenue large », nom par la suite traduit en anglais sous sa forme actuelle.

La longueur de Broadway est de 21 km (13 miles) dans Manhattan, et se prolonge de 3,2 km (2 miles) au nord dans l’arrondissement du Bronx. Au-delà de la ville de New York, Broadway traverse les localités de Yonkers, Hastings-on-Hudson, Dobbs Ferry, Irvington, Tarrytown et se termine au nord de Sleepy Hollow dans le comté de Westchester.

De son extrémité sud jusqu’au City Hall Park, Broadway est le lieu historique où se déroulent les grands défilés populaires pour fêter les victoires et les exploits. On y lance de multiples confettis et serpentins en papier (d’où leur nom anglais, « Ticker-tape parades » car ils étaient faits à partir de bandes de téléscripteur découpées). La première de ces parades a eu lieu en 1886 pour l’inauguration de la Statue de la Liberté. Beaucoup de célébrités ont eu droit à leur « ticker-tape parade », dont Charles Lindbergh, Charles de Gaulle, les astronautes Neil Armstrong, Edwin Aldrin et Michael Collins, ainsi que de nombreux chefs d’État ou équipes sportives.

Le terme « Broadway » (Broadway theatre) désigne notamment les productions de Broadway, généralement des pièces de théâtre ou des comédies musicales, jouées dans chacun des 41 grands théâtres professionnels, de 500 places et plus, le plus souvent situés dans le quartier des théâtres (Theater District) de Manhattan, et qui s’alimentaient dans le Tin Pan Alley, le quartier des éditeurs de musique, situé à côté. Le succès des productions de Broadway leur a permis une situation prospère et la déclinaison de nouveaux mouvements d’avant-garde, les Off Broadway et Off-Off-Broadway.

La section de la rue Broadway située au niveau de Times Square (la section qui borde le quartier des théâtres) est appelée Great White Way. Elle attire chaque année des millions de touristes du monde entier.

Dans sa partie nord, la rue passe près du campus de l’université Columbia. Au sud, elle longe la NYU au niveau de Washington Square.

En 2008, la municipalité a décidé de transformer certaines sections de l’avenue, à proximité de Times Square, en zones piétonnes. Un tronçon de l’avenue est donc piétonnier et un îlot séparant Broadway d’autres voies de circulation a été aménagé avec des tables et des chaises. Cette transformation a changé l’ambiance du quartier qui est un des plus chargés de Manhattan en termes de circulation automobile, du fait du croisement avec plusieurs avenues et rues d’importance.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.