Bonne nuit les petits…

Bonne nuit les petits est une série télévisée française en noir et blanc, créée par Claude Laydu et diffusée à partir du 10 décembre 1962 sur RTF Télévision puis sur la première chaîne de l’ORTF en début de soirée vers 19 h 20. 568 épisodes de cinq minutes et cinq émissions spéciales ont été réalisés entre 1962 et 1973.

Une troisième série, intitulée Nounours, de 78 épisodes de cinq minutes en couleur est diffusée à partir du 23 février 1976 sur TF1. Une quatrième série de 195 épisodes de trois minutes en couleur est enfin diffusée à partir du 24 décembre 1994 sur France 2 juste avant le journal de 20 h puis juste avant Studio Gabriel. Elle a été rediffusée depuis sur Canal J (1997-2000), TiJi (2000-2003), et Piwi (2003-2006).

En Belgique, elle a été diffusée sur RTL-TVI juste avant le journal de 19h de la fin du mois d’octobre 1994 jusqu’en 1997.

C’est en 1960 sur la Deutscher Fernsehfunk, la télévision est-allemande, que Claude Laydu trouve son inspiration. Un feuilleton, Das Sandmännchen (« Le petit marchand de sable »), y est diffusé en soirée, mettant en scène une marionnette et deux fillettes (dont la future Nina Hagen).

De retour en France, il conçoit avec son épouse Christine, qui fabrique notamment la marionnette de Nounours, une série destinée aux jeunes enfants, dont l’objectif est de créer — comme son modèle allemand — une sorte de coupure leur indiquant qu’il est temps d’aller au lit avant que leurs parents ne regardent le journal télévisé. Fin 1961, Claude Laydu produit deux pilotes qu’il propose à la RTF qui commande 12 émissions pour Noël 1962. La série — dont Claude Laydu est à la fois l’auteur et le producteur — rencontre un grand succès en France, en Belgique et aux Pays-Bas et connait plusieurs séries (1962-1973, 1976, 1995-1997). Elle engendre parallèlement de nombreux produits dérivés (disques, journal, cassettes VHS, DVD…) au fil des ans.

Bonne nuit les petits, carte maximum, Paris, 2001.

Un ours (Gros Ours, puis Nounours) rend visite à deux enfants chaque soir avant leur coucher. Il s’enquiert de leur journée, de leurs soucis ou leur raconte une histoire et, avant de regagner son nuage, leur dit « Bonne nuit les petits, faites de beaux rêves ! » alors qu’une poignée de sable doré tombe en pluie sur les enfants endormis. L’ours repart sur un petit nuage au son d’une mélodie jouée au pipeau par Ulysse, le Marchand de sable.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.