Barbara Campanini, danseuse.

Barbara Campanini, connue sous le nom de La Barbarina, (27 septembre 1719 – 7 juin 1799) était une célèbre ballerine italienne, l’une des danseuses de ballet les plus importantes du XVIIIe siècle.


Barbara Campanini est née à Parme. De nombreuses biographies indiquent qu’elle est née en 1721. Des recherches récentes d’ Andrea Perego ont fourni le registre baptismal de Parme montrant qu’elle est en fait née le 27 septembre 1719. Elle est devenue étudiante au Teatro Farnese sous la direction d’ Antonio Rinaldi Fossano, avec qui elle fait ses débuts à l’ Opéra de Paris en 1739, qui devient un succès immédiat. En 1740, elle se fait connaître pour son talent non seulement de danseuse mais aussi d’actrice. Les gens ont commencé à l’appeler La Barbarina ou “La Déesse Volante” en raison de son exécution impeccable des entrechats . On pense parfois qu’elle est à l’origine de la retraite anticipée deMarie Sallé.

Après une tournée à Londres , elle se produit à Vienne avant de revenir à Paris en 1743.

Elle a été remarquée par le jeune roi prussien Frédéric le Grand, qui lui a offert un poste à l’ Opéra de la Cour nouvellement érigé à Berlin , où elle s’est produite à partir de 1744. Elle y apparut pour la première fois le 13 mai 1744. Avant son arrivée, cependant, elle s’était enfuie à Venise avec son amant James Stuart-Mackenzie, et le roi Frédéric usa de pressions politiques pour arrêter un envoyé vénitien pour la faire remettre à la Prusse. Jean-Jacques Rousseau , secrétaire à l’ambassade de France à l’époque, s’est occupé de son dossier.

A Berlin, elle avait une position privilégiée, démontrée par le fait qu’elle négociait son propre salaire annuel de 7 000 Reichsthaler, ce qui était inhabituellement élevé, et cinq mois de vacances par an. Le roi lui accorda ces conditions tant qu’elle resta célibataire. Il y avait des spéculations selon lesquelles elle avait une liaison avec le roi Frédéric (bien que le roi était réputé misogyne), ainsi qu’avec de nombreuses autres personnes. Elle rompt brutalement son contrat en acceptant une proposition de Carl Ludwig von Cocceji, fils du chancelier prussien Samuel von Cocceji, sur scène en

Campanini, carte maximum, RDA.

1749, provoquant un véritable scandale. Son fiancé est allé en prison, Campanini elle-même s’est de nouveau enfuie à Londres, mais est revenue à Berlin et a épousé secrètement Cocceji. Son époux est finalement gracié par le roi et nommé gouverneur de district àGlogau en Silésie , où le couple vécut jusqu’à leur divorce en 1788. Le roi lui accorda le titre de comtesse von Barschau. Au cours de ses dernières années, elle a été active au sein de la charité.

Barbara Campanini est décédée le 7 juin 1799 dans sa propriété de campagne à Barschau près de Lüben, en Silésie. Elle a fait don de son argent par testament à une fondation pour femmes nobles pauvres, qui a duré jusqu’à la Première Guerre mondiale .

Source : Wikipédia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.