Artur Becker, militant communiste.

Artur Becker (né le 12 mai 1905 à Remscheid et mort le 16 mai 1938 à Burgos en Espagne) est un permanent de la Ligue des jeunes communistes d’Allemagne (KJVD), membre du parlement, combattant de la guerre civile espagnole.


Artur Becker, né en 1905 à Remscheid en Basse-Rhénanie, est le fils d’Eugenie, blanchisseuse, et de Walter Becker, fabricant de limes. Après l’école primaire, il s’initie au métier de serrurier-tourneur. Adolescent, il rejoint en 1919 la Jeunesse socialiste libre, en 1920, la Ligue des jeunes communistes (KJVD) et en 1922 le Parti communiste d’Allemagne (KPD).

En 1923, il s’implique dans la résistance à l’occupation de la région de la Ruhr.

À partir de 1926, il est permanent politique, d’abord à la tête de la jeunesse communiste en Rhénanie jusqu’en 1928, puis membre du comité exécutif de l’Internationale des jeunes communistes et de 1931 à 1932 président  du Comité central de la KJVD. En 1930, il est élu député du KPD au Reichstag. Lors des élections législatives de juillet et de novembre 1932 puis de mars 1933, il est élu membre de la circonscription électorale 23 (Düsseldorf-Ouest). Les mandats du KPD au Parlement élu en 1933 ayant été annulés avant la réunion constitutive, Becker appartient au Reichstag d’octobre 1930 à janvier 1933. Il est le plus jeune député.

Adversaire politique des nazis, il est contraint d’émigrer en 1933 et s’enfuit à Moscou.

Plus tard, il organise la lutte pour la République espagnole. À partir d’août 1937, il prend part aux combats et, au printemps 1938, il est commissaire politique du bataillon Thälmann des Brigades internationales. Le 13 avril 1938, il est grièvement blessé et capturé par les franquistes. Il aurait été abattu le 16 mai 1938, après plusieurs semaines d’interrogatoire dans une prison de Burgos. Selon un rapport de la Gestapo d’août 1939, des responsables de la Gestapo en Espagne ont interrogé des prisonniers et essayé de trouver Becker. Selon ce même rapport, il est possible que Becker soit mort sous un faux nom dans un hôpital.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page
%d blogueurs aiment cette page :