Anthony Christiaan Winand Staring, propriétaire terrien et poète.

Anthony Christiaan Winand Staring, seigneur du Wildenborch ( Gendrang , 24 janvier 1767 – propre domaine Kasteel De Wildenborch à Vorden , 18 août 1840 ) était un propriétaire terrien , agriculteur et poète néerlandais.


Staring était le fils de Damiaan Hugo Staring (1736-1783) [2] et de Sophia Wijnanda Ver Huell (1749-1794), cette dernière membre du genre Ver Huell . Bien que né à Gendringen , il a passé sa jeunesse à Gouderak en Hollande-Méridionale et à Gouda. Son père est envoyé au Cap de Bonne-Espérance au service du VOC en 1773 , où sa femme le rejoint en 1774. Le-six ans Anthony a été probablement placé avec son oncle, le veuf Jacob Gérard Staringh , qui était ministre à Gouderak aussi tôt que 1773. Après successivement de 1773 à 1776 l’Ecole française de maître Willem Muys et de 1776 à 1782 ayant suivi des études secondaires à l’ école latine de Gouda, il quitte Gouda en 1783 pour étudier.

Il obtient son doctorat en droit à l’ université de Harderwijk , et poursuit ses études à Göttingen (y compris en botanique) pour se préparer à la gestion du domaine et du Kasteel De Wildenborch, où il s’installe définitivement en 1791, lorsque sa mère et son beau-père s’installent dans le Nijenhuis (Diepenheim) qu’ils avaient acheté . La manière dont il exploitait le domaine était très particulière pour l’époque. Le “fermier” Staring avait un œil pour la nature, mais aussi pour les besoins de l’humanité. Par exemple, il fit construire une école sur De Wildenborch, où les enfants d’agriculteurs et d’ouvriers agricoles étaient scolarisés. Il a introduit la charrue à pied Brabant et en a fait une version améliorée.

Staring est élu membre de la deuxième Assemblée nationale en 1797 , mais n’accepte pas ce poste. De 1802 à 1805, il est membre du conseil  départemental de Gueldre. De 1812 à 1813, il est président du conseil cantonal de Lochem. Il est membre de l’ Assemblée des notables en mars 1814 . Il fut membre du Conseil provincial de Gueldre de 1814 à 1831 , avec une interruption de deux ans dans la période 1824-1826.

Staring, carte maximum, Pays-Bas.

Staring était un poète romantique , l’un des rares poètes néerlandais à pratiquer la poésie qui soit connu comme tel. Son côté romantique concernait à la fois ce qu’il écrivait (légendes , descriptions de la nature) et la façon dont il le faisait (sensible et humoristique). Il fait ses débuts en 1786 avec My First Proofs in Poetry.

Staring excellait dans la narration poétique. Un bon exemple en est son “cycle Jaromir”, mais il est également devenu célèbre avec “Marco” et “The Headed Farmer”. Cependant, il n’a pas reçu beaucoup d’appréciation, en partie parce que son œuvre littéraire était réputée difficile d’accès. Il était également connu pour ses poèmes épiques . L’un de ses plus connus est celui des compétences culinaires douteuses d’un certain Aagt Morsebel, avec la phrase finale ailée « A-t-elle aussi brûlé les pieds, Mère Aagt ? »

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.