André Agassi, joueur de tennis.

Andre Kirk Agassi, né le 29 avril 1970 à Las Vegas, est un joueur de tennis américain, professionnel de 1986 à 2006.

Considéré comme l’un des plus grands joueurs de tous les temps, il a remporté 60 titres en simple sur le circuit ATP, dont dix titres majeurs, incluant huit titres du Grand Chelem, un Masters et un titre olympique ; ainsi que dix-sept Masters 1000.

Agassi est le seul joueur de l’histoire à avoir remporté les sept titres les plus prestigieux du tennis en simple messieurs : les quatre tournois du Grand Chelem, la médaille d’or olympique, le Masters et la Coupe Davis. Il est aussi le premier à s’être imposé dans les quatre tournois du Grand Chelem sur quatre surfaces différentes (gazon, terre battue et deux types de surface dure), ce que seuls Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic ont réussi depuis. Il est également le seul avec Rafael Nadal à avoir réalisé le « Grand Chelem doré » (victoires dans les quatre tournois majeurs et aux Jeux) en carrière.

Il s’est particulièrement illustré à l’Open d’Australie qu’il a remporté à quatre reprises et a également remporté la Coupe Davis par trois fois, en 1990, 1992 et 1995 avec l’équipe des États-Unis, puis la médaille d’or olympique en simple en 1996.

Agassi atteint la première place mondiale pour la première fois le 10 avril 1995 et l’occupera pendant un total de 101 semaines. Il achèvera une saison à la tête du classement ATP, en 1999, et sera désigné champion du monde et meilleur joueur de l’ATP cette même année. Il co-détient, avec Novak Djokovic, le record de six victoires au Masters 1000 de Miami. Son principal rival au cours de sa carrière fut Pete Sampras, qu’il affronta à 34 reprises, dont cinq finales de Grand Chelem.

Andre Agassi devient le compagnon de Steffi Graf après leurs victoires simultanées à Roland-Garros 1999. Elle prend sa retraite sportive deux mois après son ultime succès en Grand Chelem, et le couple se marie en 2001. Ils ont deux enfants. Il est membre de l’International Tennis Hall of Fame depuis 2011.

 

Andre Agassi est l’un des joueurs les plus emblématiques des années 1990. Il a tiré sa révérence avec un palmarès riche de 75 titres (60 recensés par l’ATP) en simple dont 8 en Grand Chelem : Open d’Australie (1995, 2000, 2001, 2003), Roland-Garros (1999), Wimbledon (1992) et US Open (1994, 1999).

Andre Agassi a également remporté la médaille d’or en simple lors des Jeux olympiques de 1996 à Atlanta. Il est l’un des seuls joueurs de l’ère Open, avec Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic, à avoir gagné tous les tournois du Grand Chelem (4 Open d’Australie, 2 US Open, 1 Roland-Garros, 1 Wimbledon) sur quatre surfaces différentes, un exploit que ni Pete Sampras, ni Björn Borg, par exemple, n’ont réalisé.

Il a également disputé sept finales en Grand Chelem, dont quatre face à Pete Sampras, le seul à pouvoir le dominer régulièrement. On peut aussi ajouter un titre en Masters Cup, 2 Coupes Davis et 17 Masters Series, un record qu’il a longtemps détenu jusqu’à ce que Roger Federer, Novak Djokovic et Rafael Nadal ne le dépassent. Il a en outre contribué à l’évolution du tennis moderne en développant un jeu d’attaque en fond de court rapide et percutant (cf Style de jeu).

Face à son grand rival Pete Sampras, il a livré des matchs souvent mémorables21 (34 confrontations, 20-14 en faveur de Sampras), dont notamment la demi-finale de l’Open d’Australie 2000. À 35 ans, en 2005, il réussit l’exploit de remporter le tournoi de Los Angeles puis d’accéder à la finale de l’US Open, soit vingt ans après sa première participation dans ce Chelem. À cette occasion, il s’incline face à un joueur considéré aujourd’hui comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du tennis : Roger Federer. Agassi révélera d’ailleurs que Federer est le meilleur joueur du circuit ATP qu’il ait rencontré. Blessé en fin de saison 2005, il est contraint de déclarer forfait pour le dernier tournoi de la saison se déroulant à Shanghai, la Masters Cup, à la suite de sa défaite face au Russe Nikolay Davydenko.

En dépit du jeu plus spectaculaire de « Pistol Pete », le « Kid de Las Vegas » a souvent été préféré à Sampras pour sa sensibilité et les émotions qu’il pouvait transmettre sur le court, mais aussi pour son style vestimentaire et son attitude de « rock star » qui lui ont valu l’affection d’un public plus jeune et qui a contribué à populariser le tennis auprès des adolescents. Il était également apprécié du public parisien de Roland-Garros, notamment après son succès face à Andreï Medvedev en 1999 où ses larmes de joie avaient particulièrement ému les spectateurs. Cette épreuve, qu’il a remportée au terme d’un suspense haletant après avoir été mené deux sets à rien, est connue pour constituer l’une des plus belles finales de l’histoire de ce tournoi.

En 2005, les journalistes américains de Tennis Magazine ont élu Andre Agassi au 12e rang des « quarante plus grands champions de tennis de ces quarante dernières années » (hommes et femmes confondus), derrière John McEnroe (11e) et devant Monica Seles (13e).

Il participe au Masters à treize reprises : 1988-1991, 1994, 1996, 1998-2003 et 2005. En 1995, il doit déclarer forfait avant la compétition et en 2004, il doit laisser sa place à Gastón Gaudio qui lui, a gagné un tournoi du Grand Chelem dans l’année ; en 1992, alors no 9, il avait la chance d’y participer en tant que remplaçant d’Ivan Lendl mais aussi en tant que vainqueur d’un Grand Chelem.

Il est membre du International Tennis Hall of Fame depuis le 9 juillet 2011.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.