La Désertification.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Philatélie thématique
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :9 juin 2024
  • Temps de lecture :17 min de lecture

La désertification est un processus, naturel ou non, de dégradation des sols qui a pour origine des changements climatiques et/ou les conséquences des activités humaines. Il s'ensuit une aridification et une sécheresse locales consécutives à la dégradation des terres, qui mènent à un territoire (biome) de type désertique. La théorie de l'avancée du désert de Lamprey (1975), qui était liée à l'observation de variations de couvert végétal dues à la variabilité climatique, a depuis évolué vers une approche d'un phénomène plus diffus. Ce phénomène peut avoir lieu dans des zones arides, semi-arides et subhumides sèches, à l'exclusion des déserts (zones déjà hyperarides). La désertification constitue une catastrophe naturelle à long terme. La désertification est amplifiée par le réchauffement de la planète et par l'extension des activités humaines telles que l'agriculture intensive, l'irrigation, l'industrialisation, le tourisme et le surpâturage (au Sahel notamment). Ses effets, qui résultent d'une dégradation lente des terres, sont souvent confondus avec ceux des sècheresses, avec lesquelles elle interagit. La sècheresse, la déforestation, les changements climatiques et l'utilisation de techniques agricoles seraient généralement en cause de la désertification. On dénote aussi l'appauvrissement de la population, la recherche de profit, l'agriculture de survivance, la pression économique sur les fermiers, les interventions militaires et une multitude de politiques locales, nationales et internationales comme pouvant être en cause. C'est un problème d'environnement et un…

Continuer la lectureLa Désertification.

Anthony Fokker, aviateur.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :9 juin 2024
  • Temps de lecture :3 min de lecture

Anton Herman Gerard Fokker, dit Anthony Fokker (6 avril 1890 - 23 décembre 1939), né à Blitar (Java), dans ce qui était encore les Indes néerlandaises (aujourd'hui l'Indonésie), est un aviateur et entrepreneur néerlandais dans la construction d'avions, fondateur de la société Fokker. Anton Fokker est le fils de Herman Fokker, un propriétaire d'une plantation de café néerlandais installé à Java. La famille rentre aux Pays-Bas lorsque Antony a quatre ans, ils s'installent à Haarlem. Antony manque de terminer ses études secondaires, mais à l'adolescence il s'intéresse beaucoup aux trains miniatures et aux machines à vapeur, ce qui l'amène à concevoir un pneu qu'il découvre ensuite déjà breveté. Après avoir construit son premier avion, le Spin (l'Araignée), à l'âge de 20 ans, en Allemagne, dans un hangar à dirigeables Zeppelin, à Baden-Baden, il devint célèbre pendant la Première Guerre mondiale, après avoir fondé sa première société en 1912, Fokker Aeroplanbau, en construisant des avions de guerre pour l'Allemagne. Ses ingénieurs mirent au point un mécanisme permettant le tir d'une mitrailleuse à travers le champ de rotation de l'hélice (le tir était interrompu au passage de l'hélice), autorisant l'activité d'avion de chasse monoplace. Les français Saulnier et Garros ont déjà mis…

Continuer la lectureAnthony Fokker, aviateur.

La lutte contre l’Onchocercose.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Philatélie thématique
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :9 juin 2024
  • Temps de lecture :8 min de lecture

L’onchocercose ou cécité des rivières est une filariose cutanée due à un nématode parasite, Onchocerca volvulus, qui peut vivre jusqu'à quinze années dans le corps humain. Le parasite est un ver blanc, opalin, finement strié transversalement. Le mâle, plus petit que la femelle, mesure 3 à 4 cm et son extrémité postérieure est recourbée. La femelle atteint 5 cm pour un diamètre de 0,3 à 0,4 mm. Le cycle évolutif est à deux hôtes : l'homme, hôte définitif, et un insecte, la simulie, hôte intermédiaire et vecteur. L'infestation s'effectue par piqûre de la simulie, un insecte diptère nématocère Simuliidae, notamment l'espèce Simulium damnosum. Il y a deux foyers mondiaux : l'Afrique centrale et l'Amérique centrale. Le cycle parasitaire d’O.volvulus débute quand une femelle du genre Simulie infestée de parasites prend un repas de sang. La salive contenant des larves d’O.volvulus au troisième stade passe dans le sang de l’hôte. Ensuite les larves migrent vers le tissu sous-cutané où elles forment des nodules et deviennent matures sous la forme de vers adultes au bout de six à douze mois. Après maturation, les mâles adultes migrent à partir des nodules vers le tissu sous-cutané où ils s’accouplent aux femelles adultes de plus grande taille, produisant entre 1000 et 3000 œufs par jour. La durée de vie normale d’un ver adulte peut aller jusqu'à 15…

Continuer la lectureLa lutte contre l’Onchocercose.