Le site archéologique de Delos (Grèce).

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Sites et Monuments
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :1 juin 2024
  • Temps de lecture :3 min de lecture

Le site archéologique de Delos est situé sur l'île de Delos, en Grèce, et est considéré comme l'un des sites archéologiques les plus importants du pays. Il est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1990. L'histoire de Delos remonte à l'Antiquité, où l'île était considérée comme un lieu sacré. Selon la mythologie grecque, Delos était le lieu de naissance des dieux jumeaux Apollon et Artémis. En raison de cette association religieuse, l'île est devenue un lieu de pèlerinage important, attirant des visiteurs de toute la Grèce. Au 6ème siècle avant notre ère, les Athéniens ont pris le contrôle de Delos et ont transformé l'île en un centre commercial prospère. Delos est devenue une plaque tournante du commerce méditerranéen, avec des marchands venant de différentes parties du monde antique pour échanger leurs marchandises. Au cours des siècles suivants, Delos a continué à prospérer en tant que centre commercial, attirant des marchands de diverses cultures, notamment des Grecs, des Romains, des Égyptiens et des Syriens. La ville était riche et cosmopolite, avec une population d'environ 30 000 habitants. Cependant, cette période faste a pris fin au 1er siècle avant notre ère, lorsque l'île a connu une série de…

Continuer la lectureLe site archéologique de Delos (Grèce).

Paul Gondjout, comptable et homme politique.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :1 juin 2024
  • Temps de lecture :5 min de lecture

Paul Gondjout, né le 4 juin 1912 à Simath-Lac Zilé et mort le 1er juillet 1990 à Libreville, est un comptable et homme politique français et gabonais. Paul-Marie Indjendjet Gondjout naît à Simath-Lac Zilé, dans ce qui est alors le district du Moyen-Ogooué. Il est le fils de Pierre Gondjout, né vers 1886, expéditionnaire-comptable, et d'Eugénie Mboumba, née vers 1890, du clan des Avembédjéna du groupe Enenga, apparenté à l'ethnie Myènè. De cette union sont nés six autres enfants. Le premier, en 1908, Raphaël Gondjout, mourra à la suite d'un accident en 1949. Son frère, Édouard Gondjout, né en 1915, combattra politiquement aux côtés de ses deux aînés. Paul Gondjout dit « Indjendjet » fréquente l'école Montfort des Frères de Saint-Gabriel qui forme alors les cadres indigènes de l'administration coloniale. Cette école a d'ailleurs formé Léon Mba, Jean-Hilaire Aubame et Charles N'Tchoréré. Paul Gondjout sort de cette école en 1928 et s'engage dans l'administration coloniale comme expéditionnaire comptable. Il s'installe à Port-Gentil au début des années 1930 où il rencontre et épouse Rosalie Matoukou. De cette union naît en 1943 Arlette Gondjout. Il fréquente le Cercle amical et mutualiste des évolués (CAME). En 1951, il épouse Odette Louembé, de culture Vili. Ils ont ensemble Amélie, Laure Olga, Christian, Vincent et Paul-Marie. Paul Gondjout commence sa lutte alors qu'il est en poste à Port-Gentil. Il est témoin…

Continuer la lecturePaul Gondjout, comptable et homme politique.

La fortification de Fasil Ghebi (Éthiopie).

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Sites et Monuments
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :1 juin 2024
  • Temps de lecture :3 min de lecture

Fasil Ghebi (ou Ghebbi) est une fortification située en Éthiopie, à Gondar. L'enceinte royale (de Fasil : roi et Ghebi : rempart en amharique) a été fondée  au XVIIe siècle par l'empereur Fasiladas (1632-1667), puis embellie et agrandie par ses successeurs. La ville-forteresse fonctionna comme centre du gouvernement éthiopien jusqu’en 1864. Elle abrite une vingtaine de palais, des bâtiments royaux, des églises richement décorées, des monastères et des bâtiments publics et privés uniques, transformés par le style baroque introduit à Gondar par les missionnaires jésuites. Le site est inscrit depuis 1979 sur la liste du Patrimoine mondial. Les origines de Fasil Ghebbi peuvent être trouvées dans la vieille tradition des empereurs éthiopiens de voyager autour de leurs possessions en nomades résidant dans des camps de tentes et vivant sur le pays. Gondar est considéré comme l'un de ces katama («camp» ou «colonie fortifiée») ou makkababya, nom appliqué au camp impérial itinérant dans la chronique royale de Baede Maryam. De camp provisoire parmi d'autres, l'empereur en fondant Gondar, rend la ville historiquement importante par sa permanence relative. L'empereur Fasiladas rompt alors avec la tradition en l'érigeant comme sa capitale. Il commande la construction d'un édifice imposant, le château qui porte son nom qui devient sa…

Continuer la lectureLa fortification de Fasil Ghebi (Éthiopie).