Le Château de Sasso Corbaro (Suisse).

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Sites et Monuments
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :1 février 2024
  • Temps de lecture :2 min de lecture

Le château de Sasso Corbaro est un château situé à Bellinzone en Suisse. Il est également connu sous les noms de Château Sainte Barbara ou Cima ou Château d'Unterwald. Il fait partie, avec le Castelgrande, le château de Montebello et la muraille qui ceinture la ville d'un ensemble inscrit depuis 2000 au patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO. Situé au-dessus du château de Montebello, sur un rocher isolé, il a été construit dans le but d'empêcher le contournement par la montagne du "barrage" que constituait les 2 châteaux existants et la muraille qui fermait la vallée. Une tour d'habitation et de défense existait là depuis 1400 mais le château date de 1478. Il s'est constitué par agrandissement de cette tour. Les travaux sont confiés par les milanais à l'architecte ducal Ferini de Florence, qui meurt de la peste. Il fut alors remplacé par l'architecte Ghiringhelli de Bellinzone. Le château est achevé rapidement, en six mois, pour prévenir les attaques des confédérés. En face de l'entrée se dresse le donjon avec 14 mètres de hauteur. Une habitation s'ouvre sur la cour intérieure, typiques du style d'habitat de la région au xve siècle avec des fenêtres en ogive et des cheminées saillantes. Le château abrite également une chapelle dédiée à Sainte Barbe. Aujourd'hui se trouve le Musée des arts et des traditions populaires tessinoises. Source : Wikipédia.

Continuer la lectureLe Château de Sasso Corbaro (Suisse).

Le Churfirsten.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Sites et Monuments
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :1 février 2024
  • Temps de lecture :1 min de lecture

Les Churfirsten sont une chaîne de montagnes dans le canton de Saint-Gall, en Suisse, qui fait partie des Préalpes appenzelloises. Elle se trouve entre le haut Toggenburg et le lac de Walenstadt. Selon la manière de compter, elle se compose de sept à treize sommets. Le nom découle des sept princes-électeurs du Saint-Empire romain germanique. C'est la dénomination d'origine de l'abbaye de Saint-Gall dont le conflit avec les bourgeois du Toggenburg créa la forme moqueuse Kuhfürsten ou Kuhfirsten, qui devint plus tard Churfirsten. Source : Wikipédia.

Continuer la lectureLe Churfirsten.

Le Lac de Constance.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Sites et Monuments
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :1 février 2024
  • Temps de lecture :7 min de lecture

Le lac de Constance ou Bodan (en allemand : Bodensee) est un ensemble de plusieurs plans d'eau situés au nord des Alpes, à la frontière entre l'Allemagne, la Suisse et l'Autriche, alimenté principalement par le Rhin. Le lac de Constance se situe dans les contreforts des Alpes, sur le territoire de trois pays : Allemagne, Suisse et Autriche. Les rives des deux lacs qui le composent sont d'une longueur totale de 273 km : 173 km se situent en Allemagne, 28 km en Autriche et 72 km en Suisse. Le lac est en fait constitué de deux lacs indépendants, reliés par une petite portion du Rhin, longue de 4 km, appelée Seerhein, c’est-à-dire « Rhin du lac » : l’Obersee (« lac supérieur » - par rapport au cours du fleuve), 473 km2, partagé entre l'Allemagne, la Suisse et l'Autriche, et dont la partie septentrionale en Allemagne (au nord de Constance) est désignée sous le nom d’Überlinger See (« lac d’Überlingen »). Les frontières ne sont pas clairement définies, faisant du lac Supérieur un espace appréhendé comme un condominium selon l'Autriche, alors que la Suisse défend le principe d'une frontière passant par le milieu du lac5,6 ; l’Untersee (« lac inférieur »), 63 km2, partagé entre l'Allemagne et la Suisse, et dont la partie nord en Allemagne est…

Continuer la lectureLe Lac de Constance.