Ilija Stanojević, acteur et réalisateur.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :28 novembre 2023
  • Temps de lecture :2 min de lecture

Čiča Ilija Stanojević, en serbe cyrillique, (né le 7 août 1859 à Belgrade - mort le 8 août 1930 à Belgrade) était un acteur et un réalisateur serbe. Il était également dramaturge et metteur en scène. Ilija Stanojević compte parmi les comiques les plus célèbres de son temps. En tant qu'auteur, il a écrit une comédie intitulée Dorćolska posla et, avec Janko Veselinović, une autre comédie intitulée Potera. En 1911, il a tourné le premier film réalisé en Serbie ; ce film muet, intitulé Karađorđe, racontait en 80 minutes les exploits de Karageorges, le héros de la Première révolte serbe contre les Turcs1. La même année, il a réalisé Ulrih Celjski i Vladislav Hunjadi, un film muet de 30 minutes, considéré comme une des révélations du Festival du cinéma muet de Sacile en 2006. Ilija Stanojević a également joué dans ces deux films. Source : Wikipédia.

Continuer la lectureIlija Stanojević, acteur et réalisateur.

L’Exposition antimaçonnique de Belgrade (1941-42).

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Histoire
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :28 novembre 2023
  • Temps de lecture :2 min de lecture

L'exposition antimaçonnique (serbe : Антимасонска изложба) (serbe : Antimasonska izložba) est une  exposition antimaçonnique organisée du 22 octobre 1941 au 19 janvier 1942 par les forces d'occupation allemande avec le soutien technique du Premier ministre serbe Milan Nedić à Belgrade dans le temple maçonnique de la Grande Loge du royaume de Yougoslavie, fermé par les autorités collaboratrices en Serbie. Cette exposition présentait la franc-maçonnerie sous l'angle des thèses du judéo-bolchévisme et de la judéo-maçonnerie. L'exposition s'ouvrit à Belgrade le 22 octobre 1941. Cette exposition faisait partie d'une campagne de propagande de la part de collaborateurs serbes à l'occupation allemande dont l'objet prétendait « démasquer le franc-maçon juif et la conspiration judéo-communiste qui est derrière les maux de notre société ». Cette exposition fut financée par la ville de Belgrade et des timbres commémoratifs furent édités à cette occasion en 1942. L'exposition aurait accueilli quelque 80 000 personnes. Source : Wikipédia.

Continuer la lectureL’Exposition antimaçonnique de Belgrade (1941-42).

Slobodan Jovanović, juriste, historien et homme politique.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :28 novembre 2023
  • Temps de lecture :4 min de lecture

Slobodan Jovanović (en cyrillique : Слободан Јовановић), né le 3 décembre 1869 à Novi Sad et mort le 12 décembre 1958 en exil à Londres, est un juriste, historien et homme politique serbe et yougoslave. De 1942 à 1943, il fut Premier ministre du gouvernement yougoslave en exil.


Slobodan Jovanović fut l’un des plus éminents historiens et juristes serbes du Royaume de Serbie et de Yougoslavie. Fils du chef des premiers libéraux en Serbie, Vladimir Jovanović, il était le premier Serbe surnommé Slobodan (Liberté). Sa famille s’est installée à Belgrade en 1872. Éduqué en Serbie, en Allemagne et en Suisse (Faculté de droit à Genève, diplômé en 1890, puis  une année scolaire de spécialisation à la Faculté de droit à Paris), après quelques années dans le service diplomatique du royaume de Serbie, en 1897 il devient le professeur associé et en 1900 professeur de droit constitutionnel à la Faculté de Droit de la Grande École à Belgrade (l’Université de Belgrade à partir de 1905). Slobodan Jovanović est l’auteur d’une vingtaine de monographies importantes sur l’histoire politique et constitutionnelle de la Serbie au XIXe siècle, ainsi qu’une dizaine d’ouvrages et d’essais sur la théorie du droit, sur la sociologie politique et même sur l’histoire littéraire.

Spécialiste de la mentalité politique en Serbie de son époque, selon D. T. Bataković, Slobodan Jovanović s’est distingué non seulement par son analyse précise et complète des conditions sociales, du cadre juridique et des circonstances politiques, mais aussi par les portraits vivants des personnages, souvent flamboyants et controversés, des premiers voïvodes de la Révolution serbe de Karageorges depuis 1804 jusqu’à les derniers souverains de la maison des Obrenović (Obrenovitch). Les images  approfondies, avec une caractérisation psychologique et sociale remarquable, des hommes politiques tels que Stojan Novaković, Nikola Pašić ou Milovan Milovanović, ainsi que celle du colonel Dragutin Dimitrijevic Apis, chef de l’organisation secrète « La main noire », constituent le sommet de l’historiographie serbe.

Le style littéraire de Slobodan Jovanović demeure célèbre comme le meilleur exemple du « style belgradois », très proche du style français, tandis que son engagement dans le domaine d’organisation de la vie scientifique et la promotion des valeurs démocratiques, des libertés politiques et du droit d’autonomie de l’Université le range parmi les plus grands défenseurs des libertés acquises par la Serbie dans sa vie politique en tant qu’État  indépendant.

(suite…)

Continuer la lectureSlobodan Jovanović, juriste, historien et homme politique.