Liviu Rebreanu, écrivain, dramaturge et journaliste.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :10 septembre 2023
  • Temps de lecture :3 min de lecture

Liviu Rebreanu, né le 27 novembre 1885 à Târlișua et mort le 1er septembre 1944 à Valea Mare, est un écrivain, dramaturge et journaliste roumain.


Né à Târlișua, dans le département de Bistrița-Năsăud au nord-est de la Transylvanie), il est le premier des quatorze enfants de Vasile Rebreanu, instituteur, et de Ludovica Diuganu, descendants de paysans. Son père a été camarade de classe de George Coșbuc. Liviu Rebreanu suit les cours à l’école primaire à Maieru où son père est son instituteur, à Năsăud et Bistrița, puis à l’école militaire à Sopron et, de 1903 à 1906, à l’Académie militaire royale hongroise Ludovika de Budapest. Il travaille comme sous-lieutenant pour l’armée austro-hongroise à Gyula mais il démissionne en 1908 pour se consacrer au journalisme et à l’écriture, au grand désespoir de ses parents. Le 1er novembre 1908 paraît sa première publication, la nouvelle Codrea dans la revue Luceafárul de Sibiu. En 1909, il traverse illégalement les Alpes de Transylvanie pour gagner le royaume de Roumanie. Il passera l’essentiel du reste de sa vie à Bucarest.

(suite…)

Continuer la lectureLiviu Rebreanu, écrivain, dramaturge et journaliste.

Gheorghe Ionescu-Sișești, agronome.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :10 septembre 2023
  • Temps de lecture :2 min de lecture

Gheorghe Ionescu-Sișești (né le 16 octobre 1885 à Şișești de Jos, département de Mehedinți - décédé le 4 juin 1967 à Otopeni) était un agronome roumain, docteur en sciences agricoles de l' université d'Iéna, en Thuringe , en Allemagne. Il était membre de l' Académie roumaine Gheorghe Ionescu-Sișești fut un créateur d'école dans le domaine de l'agronomie, fondant, en 1927 , l'Institut de recherche agronomique de Roumanie, institut qu'il dirigea jusqu'en 1948. Il a également dirigé l'École supérieure d'agriculture de Herăstrău entre 1914-1919 et 1928 et a été quatre fois ministre de l'Agriculture entre 1931-1940. Gheorghe Ionescu-Sișești était le frère du docteur Nicolae Ionescu-Sișești. Gheorghe Ionescu-Sișești fut membre correspondant (1925) et membre titulaire (1936) de l' Académie roumaine, occupant également les postes de vice-président de l'Académie roumaine, entre 1938-1939 , 1940-1941 et 1959, et président de l'Académie roumaine. Section de Biologie et Sciences Agronomiques de l'Académie Roumaine en 1955. Il fut également membre de plusieurs académies des sciences agricoles : membre et vice-président ( 1949 ) de l' Académie roumaine d'agriculture , membre correspondant ( 1926 ) et plus tard membre honoraire (1938) de l'Académie tchécoslovaque de l'agriculture, membre correspondant de l'Académie syndicale des sciences agricoles "VI Lénine" à Moscou (1957).…

Continuer la lectureGheorghe Ionescu-Sișești, agronome.

Gheorghe Pop de Băşesti, homme politique.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :10 septembre 2023
  • Temps de lecture :4 min de lecture

George Pop de Băsești (né le 1er août 1835 à Băsești , comté de Sălaj – décédé le 23 février 1919 à Băsești, Roumanie) était un homme politique roumain de Transylvanie, entre 1881 et 1902, vice-président et entre 1902 et 1918, président du Conseil des gouverneurs de Transylvanie . Parti national roumain de Transylvanie.


Il a fréquenté l’école secondaire de Baia Mare et le lycée des Prémontrés d’Oradea, puis a étudié les sciences juridiques à l’Académie de droit d’ Oradea. En 1860, après avoir obtenu son diplôme, il débute sa carrière d’abord comme commis municipal à Oradea, puis comme greffier départemental.

En 1872, il fut élu député au Parlement hongrois de la circonscription de Cehu Silvaniei, qu’il représenta jusqu’en 1881. Pendant 9 ans, il a représenté les intérêts de la bourgeoisie roumaine de Transylvanie au parlement de Budapest. Le 9 août 1880, lors d’une conférence tenue à Turda, il proposa l’union de tous les Roumains de Transylvanie et de Hongrie en un seul parti national. Suite à cette proposition, elle fut convoquée le 17 octobre 1880, une conférence composée de 30 dirigeants roumains de Transylvanie et de Hongrie, qui décidèrent de convoquer la conférence nationale à Sibiu en 1881 , qui décréta la solidarité des partis nationaux roumains de Hongrie et leur union sous le nom de Parti national roumain de Transylvanie et la Hongrie.

(suite…)

Continuer la lectureGheorghe Pop de Băşesti, homme politique.