Mihail Jora, compositeur, pianiste et chef d’orchestre.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :8 septembre 2023
  • Temps de lecture :2 min de lecture

Mihail Jora ; 2 août 1891, Roman (Neamț), Roumanie – 10 mai 1971, Bucarest, Roumanie) est un compositeur, pianiste et chef d’orchestre roumain.


Mihail Jora a étudié à Leipzig avec Robert Teichmüller. De 1929 à 1962, il a été professeur au conservatoire de Bucarest où il a enseigné la composition, notamment à Myriam Marbe et à Felicia Donceanu.

Il a travaillé de 1928 à 1933 en tant que directeur/chef d’orchestre de l’Orchestre Radio de Bucarest. En 1944, il est devenu le vice-président de la Société des compositeurs roumains. Cependant le nouveau gouvernement communiste a très vite critiqué son « formalisme ». En 1953, il a été réhabilité et il a reçu de nouveau la permission de joindre l’Union des compositeurs.

(suite…)

Continuer la lectureMihail Jora, compositeur, pianiste et chef d’orchestre.

Ionel Perlea, chef d’orchestre.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :8 septembre 2023
  • Temps de lecture :3 min de lecture

Ionel (Jonel) Perlea (né le 13 décembre 1900 à Ograda et mort le 29 juillet 1970 à New York) est un chef d’orchestre d’origine roumaine, naturalisé américain en 1960. Il est le beau-frère de Mircea Eliade : son épouse, Lisette Cotescu, est la sœur de Christinel, l’épouse de Mircea Eliade.


Perlea fait ses études musicales à Munich avec Beer-Waldbrunn (composition) et Kotana (piano), puis à Leipzig avec Graener, Lohse et Martisen. Il débute comme chef de chœur à Leipzig (1922-23), et à Rostock (1923-25), puis comme chef d’orchestre à Cluj en Roumanie (1927-28).

Il est nommé premier chef à l’Opéra de Bucarest (1928-32), puis directeur musical (1929-32). Il prend aussi la direction de l’Orchestre Symphonique de la Radio de Bucarest (1936-44), et enseigne la direction d’orchestre au Conservatoire de cette même ville (1941-44). Sa carrière est interrompue lorsqu’il est fait prisonnier par les Allemands (1944-45).

La guerre terminée, il quitte son pays natal et s’installe en Italie, où il devient chef permanent à l’Opéra de Rome (1945-47), puis rejoint La Scala de Milan en 1947. Il parait également à Vienne, Berlin, Paris, etc.

(suite…)

Continuer la lectureIonel Perlea, chef d’orchestre.

Paul Constantinescu, compositeur.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :8 septembre 2023
  • Temps de lecture :3 min de lecture

Paul Constantinescu (Ploiești, 30 juin 1909 – Bucarest, 20 décembre 1963) est un compositeur roumain d’origine juive1, membre de l’Académie roumaine depuis 1963, professeur au Conservatoire de Bucarest, et outre la musique, Constantinescu est doué de talents artistiques pour la littérature (la poésie), l’art (dessin, caricature), la cinématographie. Il manifeste une préoccupation constante pour le folklore et musique liturgie byzantine, se transformant en chercheur passionné et en un créateur de formes sonores innovantes. Contrairement à la génération précédente qui fait ses études à l’étranger, Constantinescu trouve ses professeurs dans le pays et à son tour, enseigne avec la flamme pédagogique. Il réussit à tirer ses sources  d’inspiration de sa terre natale, même dans ses premières œuvres.


Paul Constantinescu commence ses études musicales à Ploiești en 1919, puis au Conservatoire de Bucarest (1929-1933), où il a comme professeurs Mihail Jora (harmonie, composition, contrepoint), Constantin Brăiloiu (Histoire de la musique), Dimitrie Cuclin (esthétique musicale). À partir de 1933 jusqu’en 1935 et se perfectionne à Vienne avec Franz Schmidt, Oscar Kahasta et Joseph Marx (composition).

Constantinescu est d’abord professeur d’harmonie, de contrepoint et de composition à l’Académie de musique religieuse (1933-1941), ainsi qu’à l’École de musique militaire (1941-1944) et au Conservatoire de Bucarest jusqu’à sa mort (1941-1963).

En 1935, il fait ses débuts à l’opéra, avec Une Nuit orageuse.

(suite…)

Continuer la lecturePaul Constantinescu, compositeur.