Vasile Ursu Nicola, révolutionnaire.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :30 août 2023
  • Temps de lecture :3 min de lecture

Vasile Ursu Nicola (né en 1731 à Arada en Transylvanie, mort le 28 février 1785 à Alba Iulia (à cette époque Karlsburg en grand-duché de Transylvanie, dans l’empire autrichien), connu sous le surnom de « Horea », est un paysan transylvain qui, avec Ion Oargă (surnommé « Cloșca ») et Marcu Giurgiu (surnommé « Crișan »), ont mené la révolution transylvaine de 1784 à partir du pays des Moți dans les Carpates occidentales roumaines, les hostilités contre les forces impériales autrichiennes durant deux mois. Après que la révolution a été brutalement réprimée, Crișan s’est pendu en prison, tandis que Horea et Cloșca ont été exécutés après avoir subi le supplice de la roue.

Horea, plus que les deux autres, est devenu une figure légendaire parmi les Roumains transylvains et un héros populaire en Roumanie, au point que le mouvement auquel ils ont participé est appelé « jacquerie de Horea, Cloșca et Crișan » (răscoala lui Horea, Cloșca și Crișan). Arada, son village natal dans le județ d’Alba, a été renommé Horea en son honneur, et son portrait figure sur les armes de la commune. En

outre l’une des deux divisions roumaines combattant contre les forces de l’Axe dans les rangs des Alliés, s’est aussi appelée « Horea, Cloșca et Crișan ».

(suite…)

Continuer la lectureVasile Ursu Nicola, révolutionnaire.

Ville de Drobeta-Turnu Severin (Roumanie).

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Sites et Monuments
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :30 août 2023
  • Temps de lecture :6 min de lecture

Drobeta-Turnu Severin (en langage courant Turnu Severin, en hongrois : Szörényvár) est une municipalité et le chef-lieu du județ de Mehedinți en Olténie, dans le sud-ouest de la Roumanie. C’est une ville portuaire sur le Danube. Sa population s’élevait à 86 475 habitants en 2011.


La ville est bâtie sur la rive gauche du Danube, le long de la rivière  Topolnița, en aval des Portes de Fer, face à la ville serbe de Kladovo.

Un passage frontière situé un peu plus en amont emprunte le pont construit sur le barrage roumano-serbe des Portes de Fer.

Turnu Severin est située à 353 km à l’ouest de Bucarest, à 113 km à l’ouest de Craiova et à 210 km à l’est de Timișoara.

La municipalité se compose de la ville de Turnu Severin elle-même et des villages de Dudașu Schelei (588 habitants en 2002), Gura Văii (1 652 habitants en 2002) et Schela Cladovei (5 458 habitants en 20021).

Dans l’Antiquité, un site dace du nom de Drobeta est mentionné ici, et un castrum romain de ce nom est établi en 105 pour défendre le pont construit sur le Danube par Apollodore de Damas sur ordre de l’empereur Trajan. La romanisation des Daces et des autres Thraces est à l’origine des langues romanes orientales, dont la plus parlée est le roumain.

(suite…)

Continuer la lectureVille de Drobeta-Turnu Severin (Roumanie).

Le Château de Bran (Roumanie).

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Sites et Monuments
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :30 août 2023
  • Temps de lecture :9 min de lecture

Le château de Bran (Castelul Bran en roumain) près de Brașov en Transylvanie non loin de la limite avec la Valachie est un monument historique classé et un lieu touristique de Roumanie.

Le château est redevenu la propriété des Habsbourg, comme il l’avait déjà été avant 1918, au temps de l’Autriche-Hongrie, mais le premier château a été construit par les chevaliers Teutoniques au début du xiiie siècle bien avant la dynastie habsbourgeoise. Surnommé « le château de Dracula », il est associé, dans la mémoire collective, à Vlad III l’Empaleur (tout aussi improprement que le château de Hunedoara, car il n’y a probablement jamais séjourné : seule la citadelle de Poenari peut lui être associée, mais elle se trouve en Valachie, pas en Transylvanie).


Le premier château de Bran a été construit pour les chevaliers Teutoniques au début du XIIIe siècle pour contrôler la passe Rucăr-Bran, une route commerciale stratégique reliant la Transylvanie et la Valachie. Ce château initial était en bois et la garde permanente était constituée de soldats locaux et de quelques chevaliers de la ville voisine de Christian, construite elle aussi par les chevaliers Teutoniques. La tour de garde en bois fut assiégée et brûla totalement en 1242 lors de l’invasion des Mongols.

(suite…)

Continuer la lectureLe Château de Bran (Roumanie).