Manuel de Brito Camacho, militaire, écrivain, publiciste et homme politique.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :18 août 2023
  • Temps de lecture :9 min de lecture

Manuel de Brito Camacho (12 février 1862, Aljustrel – 19 septembre 1934, Lisbonne) un officier militaire portugais, écrivain, publiciste et homme politique, qui, entre autres postes, a été ministre des Travaux publics, du Commerce et de l’Industrie (1910-1911) et haut républicain Commissaire au Mozambique portugais (1921 et 1923). Il a été le fondateur du Partido Unionista ( Parti de l’Union ), et directeur du journal A Luta (La Lutte), porte-parole du même Parti.


Manuel de Brito Camacho est né à Monte das Mesas, dans les environs de Rio de Moinhos, à quelques kilomètres du village d’ Aljustrel, dans une famille rurale d’agriculteurs. Il était le demi-frère d’Inocêncio Camacho Rodrigues, le gouverneur de la Banque du Portugal impliqué dans le scandale causé par les vols d’ Alves dos Reis.

Après des études primaires à Aljustrel (1876-1880), il fréquente le lycée de Beja, puis part pour Lisbonne où il suit des études préparatoires à l’Escola Politécnica, comme pupille d’oncle à Lisbonne. À la fin de ses études, il entra à la faculté de médecine de l’École de médecine-chirurgie de Lisbonne, achevant son cursus en 1884, où il commença sa carrière dans la paroisse de Torrão, Alcácer do Sal.

En 1891, il rejoint l’armée portugaise en tant que chirurgien adjoint et est affecté aux unités militaires de Tancos et plus tard de Torres Novas, une carrière qui finira par faire de lui un colonel.

Sa carrière politique débute aux élections générales de 1893, lorsqu’il est candidat pour le district de Beja sur la liste électorale républicaine. A cette époque, il publie Nove de Junho (9 juin), qui met en cause les institutions monarchistes. Après l’élection, il a été sanctionné, suspendu pendant un an et transféré à la 2e division à Viseu. Peu de temps après, il a été réaffecté aux Açores pour ses idéaux républicains, où il est resté pendant un an.

En 1894, il retourna à Viseu et commença à contribuer régulièrement en tant que correspondant, devenant l’une des figures les plus notables du camp républicain. En 1894, il avait fondé, avec Ricardo Pais Gomes et Ribeiro de Sousa, le magazine O Intransigente (L’intransigeant), une publication républicaine qui critiquait la politique et la propagande de l’époque, qu’il maintint régulièrement jusqu’en juin 1895.

(suite…)

Continuer la lectureManuel de Brito Camacho, militaire, écrivain, publiciste et homme politique.

Bernardo de Sá Nogueira de Figueiredo, 1er marquis de Sá da Bandeira, homme politique.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Philatélie thématique
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :18 août 2023
  • Temps de lecture :2 min de lecture

Bernardo de Sá Nogueira de Figueiredo, 1er marquis de Sá da Bandeira (26 septembre 1795, à Santarém – 6 janvier 1876, à Lisbonne ) était un noble et homme politique portugais. Il a été Premier ministre du Portugal à cinq reprises. Il était le plus éminent défenseur portugais de l’ abolition de l’esclavage au Portugal et dans ses domaines.


Sá Nogueira de Figueiredo est né à Santarém en 1795 de Faustino José Lopes Nogueira de Figueiredo e Silva (1767–1830) et de Francisca Xavier de Sá Mendonça Cabral da Cunha Godinho (1772–1829). Sá Nogueira de Figueiredo a soutenu le parti libéral pendant les guerres libérales (1828-1834) et a participé au débarquement à Mindelo en juillet 1832.  Il a combattu lors du siège de Porto et a été blessé au bras droit, qui a dû être amputé.

Sá da Bandeira était ministre de la Marine dans le gouvernement de José Jorge Loureiro (1835-1836). Il a été Premier ministre du Portugal pendant cinq mandats.

Il ne s’est jamais marié mais il a eu une fille légitimée née hors mariage, nommée Luísa Aglaé Fanny de Sá Nogueira, qui a épousé son cousin Faustino de Paiva de Sá Nogueira. La ville de Lubango, en Angola, s’appelait Sá de Bandeira lorsque le territoire angolais était sous domination portugaise.

(suite…)

Continuer la lectureBernardo de Sá Nogueira de Figueiredo, 1er marquis de Sá da Bandeira, homme politique.

Carlos do Carmo, chanteur de fado.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :18 août 2023
  • Temps de lecture :2 min de lecture

Carlos Alberto (do Carmo) Ascenção de Almeida, plus connu sous le nom de Carlos do Carmo, né le 21 décembre 1939 à Lisbonne et mort le 1er janvier 2021 dans la même ville, est un chanteur portugais de fado. Fils de la chanteuse de fado Lucília do Carmo et d'Alfredo de Almeida, libraire et hôtelier, Carlos do Carmo fait des études d’hôtellerie en Suisse et commence sa carrière artistique en 1964, bien qu'il ait déjà enregistré un disque à l'âge de neuf ans. La même année, il se marie avec Judite do Carmo, jusqu'à son décès et qui lui a donné trois enfants : Cila, Alfredo et Gil. Carlos do Carmo représente le Portugal à la 21ème édition du Concours Eurovision de la chanson 1976, avec le titre Flor de Verde Pinho (inspiré du poème de Manuel Alegre). Source : Wikipédia.

Continuer la lectureCarlos do Carmo, chanteur de fado.