Albert Chmielowski, peintre et militant indépendantiste.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :7 août 2023
  • Temps de lecture :6 min de lecture

Adam Hilary Bernard Chmielowski, né le 20 août 1845 à Igołomia et mort à le 25 décembre 1916 à Cracovie, est un peintre, militant indépendantiste polonais, devenu moine sous le nom de Frère Albert. Il est le fondateur des Frères du Tiers-Ordre de Saint François, serviteurs des pauvres (actuellement les Albertins), et des Sœurs albertines servantes des pauvres. Connu pour son dévouement pour les démunis et les sans-abri, il est aujourd’hui vénéré comme saint de l’Église catholique, et fêté le 25 décembre.


Adam Chmielowski est issu de la noblesse polonaise, d’une famille de quatre enfants. À cause de la maladie de son père les Chmielowski sont obligés de vendre leur propriété et à s’installer à Varsovie, chez la grand-mère. Après la mort du père, c’est la mère qui s’occupe de l’éducation des enfants. Adam est envoyé à l’École des Cadets de Saint-Pétersbourg en Russie, il étudie aussi dans un collège de Varsovie. Par la suite, Adam commence ses études à l’Institut polytechnique à Puławy. Lorsqu’en 1863 éclate l’insurrection polonaise contre les Russes, Adam, alors âgé de seulement 17 ans, participe au soulèvement au cours duquel il est  grièvement blessé par un boulet de canon à la jambe gauche. Prisonnier des Russes, il est amputé à vif. Sa famille le rachète de captivité et peu de temps après il est envoyé à Paris.

(suite…)

Continuer la lectureAlbert Chmielowski, peintre et militant indépendantiste.

Franciszek Stefczyk, enseignement et économiste.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :7 août 2023
  • Temps de lecture :4 min de lecture

Franciszek Stefczyk (né le 2 décembre 1861 à Cracovie, mort le 30 juin 1924 là-bas) – enseignant, économiste, militant du mouvement social, coopératif et paysan. Initiateur de la création de coopératives d’épargne et de crédit, plus tard connues sous le nom de Kasy Stefczyka.


Il est issu d’une famille paysanne. Il était historien de formation. En 1889, il séjourne en Westphalie, où il se familiarise avec le système de caisses coopératives rurales fondé par Raiffeisen, qui à partir de 1866 est largement accepté en Allemagne et en Autriche. Après son retour en Pologne, il a travaillé comme enseignant dans une école agricole à Czernichów près de Cracovie, où il a fondé en 1889 la première coopérative rurale d’épargne et de crédit en Pologne selon le modèle Raiffeisen.

Dans les années 1898-1899, il est directeur de l’Association professionnelle des cercles agricoles. Dans les années 1899-1918, il était le chef du Bureau de patronage pour les sociétés d’épargne et de prêt au Département national de Lviv. Il a contribué à la vulgarisation des fonds coopératifs ruraux et à l’affaiblissement de l’usure dans la campagne galicienne.

En 1907, il était co-organisateur et, à partir de 1909, le premier directeur du Fonds central national des entreprises agricoles de Lviv, créé par le  Parlement national galicien. À partir de 1907, il était membre du Parti populaire polonais et, en son nom, membre du Parlement national de Lviv (1908-1913). Lors de la Défense de Lviv en novembre 1918, il est l’un des dirigeants du Comité polonais pour la sécurité et la défense du bien public, responsable du département du Trésor . Il est devenu membre du Comité directeur provisoire de Lviv créé le 23 novembre 1918.

(suite…)

Continuer la lectureFranciszek Stefczyk, enseignement et économiste.

La Vistule.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Sites et Monuments
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :7 août 2023
  • Temps de lecture :3 min de lecture

La Vistule (en polonais : Wisła, en latin : Vistula, en allemand : Weichsel) est le principal fleuve polonais et le 9e plus long fleuve d’Europe.

La Vistule a donné son nom à une période glaciaire : la glaciation de la  Vistule (en allemand : Weichsel-Kaltzeit, parfois traduit en français par glaciation de Weichsel). Elle forme la frontière historique entre peuples slaves et baltes.


Elle prend sa source dans les Beskides occidentales en haute Silésie à 1 106 m d’altitude et parcourt 1 047 km à travers la Pologne avant de se jeter dans la mer Baltique près de Gdańsk. Le débit annuel moyen à l’embouchure est de 1 054 m3/s.

Le cours du fleuve peut être divisé en trois sections :

(suite…)

Continuer la lectureLa Vistule.